Blog suivi par 23 abonnés

Pour une écologie réaliste - Pour vraiment nourrir toute l'humanité à venir, pour vraiment sortir du réchauffement climatique

Écolo-sensible, mais pas écolo-rêveur
À propos du blog
Pour une écologie réaliste
  • La transition énergétique en Allemagne : tout ça pour ça ?

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Depuis longtemps l'Allemagne émet beaucoup plus de CO2 par habitant que la France. Les centrales allemandes à combustibles fossiles, dont la spécialité locale le terrible lignite, tournent à plein régime, émettant CO2 et particules fines (le lignite est un charbon de très mauvaise qualité, très polluant). Il était urgent que l'Allemagne songe à réduire ses émissions de CO2 et de particules
  • L'humanité se meurt-elle vraiment sous l'assaut d'aliments-poisons ?

    Par | 38 commentaires | 1 recommandé
    Les médias tourmentent nos esprits gémissants en proie à la panique, nous faisant croire que nous vivons dangereusement, que l’air que nous respirons est pollué, l’eau que nous buvons malsaine, notre nourriture empoisonnée… Des gourous médiatiques prédisent notre mort prochaine par malbouffe et autres aliments-poisons.
  • Mutagenèse, transgenèse, OGM cachés, TIS, NPBT, CRISPR-Cas9

    Par | 8 commentaires
    Avec la découverte du code génétique et de l'ADN, l'humanité a fait un nouveau bond. Elle confirme le bond conceptuel révolutionnaire de la théorie de l'évolution naturelle, et l'extraordinaire unité du monde vivant : la bactérie, le singe, l'homme... Elle annonce aussi un nouveau bond technologique, plus révolutionnaire encore que la connaissance de l'électricité, ou de la physique du solide.
  • Les écologistes seraient-ils les meilleurs ennemis des énergies renouvelables ?

    Par | 20 commentaires | 3 recommandés
    Le texte de cet article a déménagé. Il se trouve en partie sur cette page de mon site : Les énergies renouvelables pourraient-elles fournir 100 % de l'énergie électrique ? Ce déménagement a été fait pour éviter d'éventuels problèmes de référencement pour cause de "duplicate content" . Les commentaires sont conservés.
  • Le principe de précaution de l'empereur

    Par | 1 recommandé
    Il y a cent ans seulement, qui a compté les morts inexpliquées – dont personne n’imaginait qu’elles pouvaient être dues à la fumée de sa cheminée ou de son fourneau, à l’eau polluée de son puits, à des aliments mal conservés, non contrôlés. Ou encore au tas de fumier baignant dans sa mare de purin, là, juste devant l’entrée de la petite ferme ; quel régal pour les mouches !
  • Glyphosate, roundup, saucisson, pesticides bio

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
    Le texte de cet article a déménagé. Il se trouve en partie sur cette page de mon site : Pesticides, dangers et nécessité. Pesticides, cancers des agriculteurs Ce déménagement a été fait pour éviter d'éventuels problèmes de référencement pour cause de "duplicate content". Pierre Yves Morvan.
  • Les écologistes cocus des énergies renouvelables - Photovoltaïque pas fantastique

    Par | 23 commentaires
    Soit un panneau photovoltaïque produisant 100 kWh annuels.
  • Énergies sans carbone et réchauffement climatique

    Par | 15 commentaires | 1 recommandé
    Les énergies sans carbone émettent peu de CO2. - Parmi les énergies sans carbone, il y a les énergies renouvelables. - Parmi les énergies sans carbone, il y a aussi le nucléaire. Quand il s'agit de lutter contre le réchauffement climatique, ce qui importe c'est de développer les énergies sans carbone, toutes les énergies sans carbone.
  • Les ennemis des énergies renouvelables.

    Par | 3 commentaires
    L'ennemi du photovoltaïque, c'est la nuit. L'ennemi des éoliennes, c'est le bel anticyclone des Açores, et le terrible anticyclone glacial de Sibérie. L'ennemi des barrages, c'est les écologistes.
  • Les éoliennes vivent sous perfusion d'eau ou de charbon

    Par | 10 commentaires | 6 recommandés
    Les nouvelles énergies renouvelables (solaire, éolien...), peuvent produire beaucoup d'énergie... Mais seulement de temps en temps, quand elles veulent bien travailler. C'est bête à rappeler : il y a aussi des jours sans vent et des nuits sans soleil.