Des virus nous menacent. Virus de la dengue, du chikungunya, virus Zika qui a explosé en 2015.
Ces virus sont transmis par des moustiques.

Une façon de lutter contre les épidémies consiste à lutter contre les moustiques vecteurs au moyen d'insecticides. Ce fut le moyen utilisé lors de l’épidémie de chikungunya à La Réunion en 2005. Mais de bonnes âmes s’inquiétaient : « Quel va être, en effet, l'impact sanitaire du traitement massif des habitations et de toute l'île par les pesticides sur la santé de la population, comme sur la flore et la faune ? » (Les Verts/ De la canicule au chikungunya, les mêmes carences de la sécurité sanitaire ! Par Cécile Duflot (Archives du Web).

Il y a eu en effet un impact sur la faune ; des millions de moustiques ont péri.206 personnes ont péri aussi ; mais pas des pesticides, elles ont été victimes des moustiques qui avaient eu le temps de piquer avant d'être occis. Combien de ces personnes auraient-elles pu être sauvées si de bonnes âmes n'avaient pas ergoté pour freiner la lutte contre les moustiques ?

Ce sont aussi les pesticides qui sont massivement utilisés au Brésil, puis un peu partout, pour lutter contre l'épidémie de Zika.

Il existe une autre méthode, l'une n'excluant pas l'autre.
Nous savons créer des moustiques modifiés : les mâles s’accouplent comme il se doit, à la plus grande satisfaction des femelles, mais sans descendance viable. La Malaisie, qui paie un lourd tribut à la dengue, maladie transmise par certains moustiques, a commencé à tester cette solution. Hélas ! des militants écologistes protestent. Parce que ces nouveaux moustiques ont été modifiés par des techniques OGM ; ils seraient donc une "aberration écologique". (Site Info'OGM - Insectes génétiquement modifiés : une aberration écologique - et autres sites).

L'aberration écologique, ce sont ces militants écologistes qui ont oublié la belle idée première de l'écologie : "respecter la nature autant que l'humanité". Ils ont oublié l'humanité en cours de route.

Il y a actuellement une épidémie de dengue en Nouvelle-Calédonie...

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.