"OGM j'en veux pas" - son catéchisme, son diable et ses saints, son inquisition

Une nouvelle religion est née. Comme toute autre, cette nouvelle religion a son catéchisme, ses diables, ses saints 1, ses interdits alimentaires, son inquisition. Les faucheurs volontaires sont ses moines-soldats, faucille au poing, Monsanto est son diable. Ses fidèles ne lisent, ne croient, et ne récitent que le catéchisme des sites militants. Tout comme dans les anciennes religions on ne lit, ne croit, ne récite que les vieux livres saints.

Contredire les vérités révélées d'un livre saint, c'est le signe de celui qui a vendu son âme au diable.
Contredire les vérités révélées des sites militants, c'est le signe de celui qui a vendu son âme au diable Monsanto.
Mais l'inquisition veille, ses tribunaux fonctionnent. On a mis en service une certain "Tribunal International Monsanto", sur le modèle du bon vieux temps de l'inquisition. Il a tenu séance à La Hague en Octobre 2016 ; toutefois, en ce qui concerne les peines, les bûchers sont maintenant interdits par la loi ; à cause des particules fines.

Dans d'anciennes religions il y avait les aliments halal, ou cachère ; il y a maintenant, aussi, les aliments "bio – sans OGM". Dans les magasins, les rayons spécialisés, "bio – sans OGM","halal", "cachère", sont souvent côte à côte ; c'est la traduction en pratique du ressenti inconscient qu'il s'agit de spécificités différentes, mais de même nature, de nature religieuse.

Les OGM seraient des hérésies contre Nature. C'est pourquoi tout est permis pour les combattre et les détruire, comme tout était permis pour combattre et détruire l'hérésie en d'autres temps. On a brûlé les écrits hérétiques autrefois – et les hérétiques aussi pour plus de sûreté ; aujourd'hui les Vandales Volontaires, les moines-soldats de la nouvelle inquisition, fauchent les OGM. Entre autres exploits, ils ont fauché, le 8 août 2013, un essai de riz doré à Camarines Sur, aux Philippines (Le riz doré, modifié pour être plus riche en vitamine A, qui pourrait sauver des centaines de milliers de vies dans certains pays pauvres) 2. La vieille inquisition craignait la dissémination des idées ; la nouvelle inquisition craint la dissémination des gènes.

On ne peut plus brûler les livres hérétiques comme dans le bon vieux temps, c'est maintenant mal vu. Quant à brûler les auteurs, c'est vraiment très très mal vu, et formellement interdit par la loi. Il faut se contenter de réclamer le retrait des livres hérétiques :
« Montréal, le 25 avril 2012 - Vigilance OGM demande le retrait de manuels scolaires qui font l’apologie des OGM. […] Vigilance OGM a bondi en apprenant que le ministère de l’Éducation a autorisé des manuels scolaires qui […] nient les risques potentiels des OGM et minimisent ceux des pesticides, notamment. » [InfoOGM - Apologie des OGM à l’école !]
L'index des livres interdits (Index librorum prohibitorum) n'est plus tenu à jour par l'Église catholique depuis 1966. Mais la relève est prête : "Vigilance OGM" a déjà pris la responsabilité de tenir à jour bénévolement le nouveau chapitre Index librorum OGM prohibitorum.

D'autres informations : http://ecologie-illusion.fr/

 

1 Dans le cas des OGM, il s'agit de quelques chercheurs-militants qui tentent de découvrir des méfaits des OGM.

 

2 Plus de 100 lauréats du Prix Nobel ont signé une lettre en 2016 "A l’attention des dirigeants de Greenpeace, des Nations Unies et des Gouvernements à travers le monde." Extraits :
« Greenpeace a été le fer de lance de l’opposition contre le riz doré, qui a le potentiel de réduire ou d’éliminer la plupart des décès et maladies causés par une carence en vitamine A (CVA), dont l’impact est le plus fort sur les populations les plus pauvres en Afrique et en Asie du Sud-Est. []
NOUS APPELONS GREENPEACE à cesser sa campagne contre le riz doré en particulier et contre les cultures et les aliments améliorés grâce aux biotechnologies en général. |...]
Combien de pauvres gens dans le monde doivent mourir avant que nous considérions cela comme un crime contre l’humanité ? » (Laureates Letter Supporting Precision Agriculture (GMOs))

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Il faut dire que quand on trouve un diable qui s'appelle Monsatan (ou presque), c'est irrésistible pour des nostalgiques des supersitions religieuses. Quasiment de la provocation !

Et puis comme avec l'inquisition, quand on n'a plus d'hérétiques à mettre sur le bucher (ou sous la faux), on en invente, d'où les "OGM cachés". Voir : http://www.lespiedsdansleplat.me/ogm-caches-des-relents-ideologiques-alarmants/.