pierre.ajavon@gmail.com

Anthropo-historien et essayiste

Sa biographie
Chercheur en anthropologie des société orales et en histoire de l'esclavage.
  • 15 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 1 contact
Voir tous
  • Lettre ouverte à Madame la Ministre de la Culture.

    Par
    Le 27 avril 2018,Emmanuel Macron s'est dit favorable à l'érection aux Jardins des Tuileries, d'un Mémorial National en hommage aux victimes de l'esclavage dans les anciennes colonies françaises des Caraïbes. La proposition du CM98, d'inscrire sur le monument les noms d'esclaves, a été retenue. Mais, le Ministère de la Culture a opposé un fin de non recevoir à cette proposition.
  • L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE AU CONGO OU LA LOGIQUE DE:"APRÈS NOUS, C'EST NOUS"

    Par
    Sans surprise, "l'Empereur" - surnom donné par le président ivoirien à son homologue congolais - vient de remporter l'élection présidentielle avec un score brejnévien de 88,57% des voix. Décrié pour son long règne autocratique, Denis Sassou- N'Guesso a traversé toutes les tempêtes, mais reste solidement accroché à la barre. Comment expliquer cette longévité, en dépit de nombreuses turbulences ?
  • Journée Internationale de la Francophonie: Quelle utilité pour cette institution?

    Par
    "La famille francophone" célèbre ce 20 mars, la Journée Internationale de la Francophonie. Outre sa vocation primordiale de promotion de la langue française, l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) affiche également d'autres ambitions: attachement à l'État de droit, à la démocratie, aux Droits de l'Homme, etc. L'OIF a -t -elle tenu toutes ses promesses?
  • COMPRENDRE LA DERNIÈRE CRISE AU SÉNÉGAL EN QUATRE POINTS.

    Par
    Le Sénégal qui a longtemps capitalisé sur son image de pays démocratique, épargné par les menaces terroristes islamistes, vient de démontrer par l'incurie de ses dirigeants, la vacuité de ce modèle de bon élève et d'Oasis démocratique, dans un environnement géopolitique sous-régional, agité par les soubresauts de pays dirigés par de petits apprentis dictateurs.
  • Que peut attendre l'Afrique de l'Amérique de Joe Biden?

    Par
    Après quatre années de règne de Donald Trump marquées par la marginalisation et le mépris à l'égard du continent noir, l'élection de Joe Biden a été positivement accueillie en Afrique. Celui-ci a promis « un partenariat plus serré » avec l'Afrique. Mais au-delà, ne faut-il pas craindre le retour de vieilles méthodes impérialistes qui s'accommoderaient mal des véritables attentes des Africains ?