Roscoff - Elections municipales de mars 2020

J'ai l'intention de regrouper sur ce blog, toutes les informations que je trouverai dans la presse locale ou dans d'autres sources d'informations publiques. A cette date, 17 octobre 2019, il n'y a eu que deux articles de presse, annonçant que Joseph Séité, le maire actuel ne se représente pas en 2020

Logo Municipales 2020 © Pierre Cuzon Logo Municipales 2020 © Pierre Cuzon

 

 

 

 

 

 

Article du Télégramme du 24 septembre 2019
Roscoff. Municipales : Joseph Séité ne repart pas

 Publié le 24 septembre 2019

Joseph Séité, 66 ans, était maire de Roscoff depuis un quart de siècle.

Joseph Séité, 66 ans, était maire de Roscoff depuis un quart de siècle. (Le Télégramme/Monique Kéromnès)

Une page se tourne à Roscoff.

Par un courrier adressé ce mardi aux 23 conseillers municipaux, le maire divers droite Joseph Séité, 66 ans, a annoncé qu’il ne briguerait pas de nouveau mandat lors des élections municipales de mars 2020.

Élu pour la première fois en 1995, dès le premier tour, puis réélu de la même manière en 2001, 2008 et 2014, il explique être fier du travail effectué en un quart de siècle avec ses équipes successives.

Et veut désormais passer le relais. Quittant la vie municipale « sans regret ni tristesse, mais serein et heureux », il souhaite « beaucoup de réussite à ceux qui nous succéderont car la ville de Roscoff le mérite. »

Aucun dauphin n’a été désigné. [Plus d’infos à venir]

_____________________________________________________

Article de l'Ouest-France du 24 septembre 2019
Roscoff. Joseph Seité ne briguera pas un 5e mandat

 

Joseph Seité souhaite beaucoup de réussite à ceux qui lui succéderont à la mairie de Roscoff.

Joseph Seité souhaite beaucoup de réussite à ceux qui lui succéderont à la mairie de Roscoff. | OUEST-FRANCE

Ouest-France Publié le 24/09/2019 à 17h41

Après 43 ans de vie communale, dont 25 ans comme maire, l’édile a prévenu ses conseillers par courrier. Il part sans regret ni tristesse.

Au lendemain des élections municipales de mars 2020, Joseph Seité sera « un citoyen roscovite ordinaire ». Élu en 1977, puis maire à partir de 1995, il renonce à briguer un 5e mandat, se déclarant « serein et heureux du travail accompli. »

Dans le courrier adressé à ses conseillers, et reçu ce mardi 24 septembre, le maire « souhaite beaucoup de réussite à ceux qui (lui) succéderont car la ville de Roscoff le mérite. » En annonçant ses « intentions assez tôt », le futur élu retraité entend « permettre à chacun de prendre ses dispositions. » La vie communale « c’est un choix personnel. »

Le maire ne désigne pas de dauphin. Il sait que des conseillers termineront leur mandat en même temps que lui. « Ma vie politique a été longue. Je n’entends pas m’immiscer dans les affaires au-delà des dossiers qu’il reste à mener. »

Des joies et des regrets

Parmi les dossiers qu’il a pris plaisir à mener, Joseph Seité cite en priorité « l’aménagement du centre-ville et des rues commerçantes, la mise en place des règles d’urbanisme, le règlement de publicité locale, la charte des enseignes et des devantures. » Autres bonheurs avoués : « la 4e fleur obtenue par la ville, la fête de l’oignon et la promotion de l’emblème légumier roscovite, ou encore la maison de santé pluridisciplinaire en cours de construction. »

Le maire note toutefois la difficulté croissante à gérer une commune : « En raison de la baisse des dotations d’État, il faut restreindre les projets ou chercher ailleurs des financements. » L’édification de nouveaux bâtiments pour le centre nautique n’a pas non plus été possible : « Les projets d’Haut-Léon communauté de mutualiser les centres ont été fatals. »

L’élu communautaire dénonce aussi « les difficultés au niveau de Haut-Léon communauté. »

La communauté de communes est née en 2017, après fusion avec la Baie du Kernic : « Trop d’élus ont plus veillé à l’intérêt communal qu’à la nécessité d’œuvrer en commun. La mutualisation en est un exemple. »

S’il pouvait emporter avec lui un objet reçu en cadeau, mais propriété de la ville par essence, Joseph Seité choisirait « une aquarelle du vieux port, ou encore un objet rappelant le parrainage de l’Altaïr de la Marine nationale, ou encore des rappels des jumelages. »

______________________________________________________________________________________________

Mode d'emploi des Elections municipales - mars 2020

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1952
 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.