Vincent Lapierre Agressé par des Antifas et des Policiers !

Alors qu’ils réalisaient un reportage sur la manifestation des cheminots et la mobilisation pour la défense du service public place de la République à Paris, Vincent Lapierre et son équipe se sont faits agresser par des « Black Blocs ». Encadrés par la police, ces militants « antifascistes » ont volé son téléphone à Vincent Lapierre et cassé l’une des caméras de l’équipe de tournage.

Jeudi 22 mars 2018, 47 000 cheminots et fonctionnaires manifestent à Paris contre la réforme de la SNCF et la casse sociale de Macron. Les antifas présents préfèrent s’en prendre au reporter d’E&R Vincent Lapierre plutôt qu’aux vrais responsables de la dénationalisation des services publics...

Vincent Lapierre Agressé par les Antifas et la Police ! - Lapierre, Brut ! © NeoGabriel108

Lapierre, brut ! est un nouveau format de reportage où la caméra suit Vincent Lapierre lors d’un événement. Moins de montage, plus d’immersion, plus de réactivité à l’actualité : ici, pas de fake news, du terrain, du vrai !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.