Brésil: Jair Renan Bolsonaro, 23 ans, déjà initié au trafic d'influence?

La société de Jair Renan Bolsonaro, 23 ans, fils de, ouverte en octobre 2020 à Brasilia, l'a été avec l'aide d'un lobbyiste, contacté dès septembre 2020, qui est aussi l'un des courtiers d'une société pharmaceutique brésilienne intermédiaire de vente de vaccins indiens au ministère de la santé, entreprise suspectée de corruption par l'actuelle commission d'enquête sur la pandémie, au Sénat.

Jair Renan Bolsonaro, en février 2021. © Ueslei Marcelino / Reuters Jair Renan Bolsonaro, en février 2021. © Ueslei Marcelino / Reuters
Ouverte comme société de Jair Renan Bolsonaro, depuis octobre 2021, " Bolsonaro Jr Eventos e Mídia* ", qui propose des " services d'organisation de foires, de congrès, d'expositions et de fêtes " a été constituée avec l'aide d'un lobbyiste pharmaceutique, dont l'entreprise qu'il représente est sous investigation judiciaire, sénatoriale et policière dans le cadre de l'actuelle commission d'enquête** (CPI) sur la pandémie au Sénat. 

L'information est contenue dans des conversations sur la messagerie WhatsApp entre l'avocat et lobbyiste Marconny Albernaz de Faria et Jair Renan Bolsonaro, le plus jeune fils du président de la République Jair Bolsonaro - né le 10 avril 1988 à Rio de Janeiro - obtenues et publiées par un grand quotidien de São Paulo le 1er septembre 2021.

Ces contenus et dialogues ont été obtenus après la levée du secret judiciaire et fiscal du lobbyiste De Faria par le parquet de l'Etat du Pará (MP-PA) et l'analyse de ses documents fiscaux par le service fédéral des impôts (Receita Federal), qui ont ensuite été envoyés à la la commission d'enquête sur la pandémie au Sénat (CPI).

Les dialogues ont été envoyés à la CPI par le bureau du procureur du Pará (MP-PA) qui enquêtait là-bas sur l'influence du lobbyiste De Faria dans une nomination pour un organisme public, et avait constaté que le lobbyiste De Faria avait été mentionné dans les négociations de la société brésilienne supposément vendeuse du vaccin Covaxin, Precisa Medicamentos.

De Faria est pointé par la CPI du Sénat comme un des intermédiaires de Precisa Medicamentos, qui est suspecte de la commission d'enquête pour suspicion d'irrégularités dans le contrat d'achat du vaccin indien.

Selon les dialogues révélés ce 1er septembre 2021, Marconny Albernaz de Faria et Jair Renan Bolsonaro ont commencé à évoquer l'ouverture de " Bolsonaro Jr Eventos e Mídia " en septembre 2020. Et De Faria s'est montré disponible pour résoudre " les questions des contrats ".

Le 17 septembre 2020, le lobbyiste De Faria écrivait ainsi à Jair Renan : " On va résoudre les questions de tes contrats !! Tu t'inquiète pour cela. Comme je te l'ai dit, moi et William [William de Araújo Falcomer, avocat de De Faria] sommes à ta disposition pour t'aider ". Jair Renan Bolsonaro a alors répondu - selon les retranscriptions données le 1/9/21 au quotdien  brésilien : " Super. Je vais m'organiser avec Allan [Allan Lucena, ex-associé et ex-entraîneur physique de Jair Renan] pour enregistrer à l'Institut national de la propriété industrielle (Inpi) des marques et des brevets et ouvrir la procédure d'inscription (MEI) comme micro entrepreneur.

Le 22 septembre 2020, De Faria a demandé à son avocat William de Araújo Falcomer qu'il lui envoie l'adresse de son cabinet pour le transmettre à Jair Renan Bolsonaro, et a reçu une réponse positive (" ja mando ") à sa demande.

Le 11 octobre 2020, le lobbyiste a fait suivre à William de Araújo Falcomer un reportage publié dans la presse sur l'inauguration de la société de Jair Renan Bolsonaro, qui a répondu :" J'ai été là-bas hier. C'était bien ".

Le 14 octobre William de Araújo Falcomer a écrit: " Renan est venu ici aujourd'hui. J'ai fait le certificat. Nous avons parlé de différentes choses ", et Marconny Albernaz de Faria a retourné " c'est une bonne chose". Et Falcomer de répondre : " Demain, il signe l'ouverture de sa société ".

Renan Bolsonaro (photographie d'archives) © DR Renan Bolsonaro (photographie d'archives) © DR
Le numéro de téléphone transmis au service fédéral des impôts comme étant celui de la société Bolsonaro Jr Eventos est le même que celui du cabinet de l'avocat William de Araújo Falcomer dos Santos, sis à Brasilia. Début août 2021, un grand quotidien brésilien avait révélé des suspicions d'étranges transactions et autres achats de véhicules,par le directeur de Precisa Medicamentos,  Francisco Maximiano.

Dès juillet 2021, The Intercept Brasil avait écrit que Precisa Medicamentos a servi d'intermédiaire entre le gouvernement et la société pharmaceutique indienne Bharat Biotech, le fabricant du vaccin Covaxin. La société de Maximiano était déjà dans le collimateur des autorités avant même que le député fédéral Luis Claudio Fernandes Miranda ne se manifeste publiquement. Precisa Medicamentos était aussi soupçonnée d'avoir vendu des tests Covid-19 à un prix excessif et au-delà de la quantité nécessaire au gouvernement du Distrito Federal, dirigé par Ibaneis Rocha (MDB, droite).

Jair Renan Bolsonaro, qui vit chez sa mère dans une luxueuse demeure de 800 m2 à Brasilia depuis juin 2021, dont les conditions de location sont obscures et ne correspondent absolument pas à leurs revenus mensuels,au train de vie de luxe, aime dorénavant se faire tailler ses costumes, sur mesure, chez le même tailleur que l'ex-PR José Sarney, Leonardo Carvalho. Rien à moins de 4.500 R$ (730 €) la pièce, soit l'équivalent de quatre salaires minimum. Au 2 septembre 2021, Jair Renan Bolsonaro est suivi par plus de 538.000 internautes sur le réseau social Instagram.

Selon la journaliste Juliana dal Piva, qui l'écrit sur le réseau social Twitter le 1er septembre au soir, le lobbyiste Marconny Albernaz de Faria était, avec Jair Renan Bolsonaro et Ana Cristina Siqueira Valle - mère de Renan et ex-épouse de Jair Bolsonaro - invité et présent en 2020 au mariage d'une des filles du ministre José Otávio de Noronha, du Tribunal supérieur de justice (STJ).

Le 1er septembre 2021 au soir, la défense de Jair Renan Bolsonaro, représentée par Frederick Wassef - également avocat du président Jair Messias Bolsonaro - a nié toute relation d'affaires ou d'amitié de son client avec le lobbyste William de Araújo Falcomer mais a déclaré que Jair Renan a été présenté au lobbyste De Faria par l'avocat Falcomer.

--------------

(*) Le capital de la société, sise dans le bureau numéro 311 du stade de football Mané Garrincha à Brasilia, est de 105.000 R$ (17.000 €).

(**) La CPI a été ouverte au Sénat le 27 avril 2021 et prorogée le 14 juillet 2021 jusqu'au début du mois de novembre 2021.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.