PindoramaBahiaflaneur
journaliste indépendant et secrétaire de rédaction
Abonné·e de Mediapart

237 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 oct. 2021

Brésil: Bolsonaro empêché d'imposer un "terriblement évangélique" à la Cour suprême ?

Jair Bolsonaro a rencontré à Brasilia, le 14/10, le pasteur presbytérien, ex-avocat général du pays et ex-ministre de la justice André Mendonça. Ce dernier est venu accompagné du leader du groupe évangélique à la Chambre, le droitier député fédéral Cezinha de Madureira. Jair Bolsonaro tente le forcing pour que le Sénat auditionne et adoube Mendonça pour qu'il soit nommé à la Cour suprême (STF).

PindoramaBahiaflaneur
journaliste indépendant et secrétaire de rédaction
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

15 octobre 2021. Malgré, ces derniers jours, la rumeur d'un autre nom de possible parlementaire indiqué par Bolsonaro au STF, le coup de force est l'option choisie par Jair Bolsonaro, à tout prix, pour faire nommer son allié intial André Mendonça, un " terriblement évangélique ", à la Cour suprême (STF) et cette voie ne connaît pas de répit.
Une des dix ministres du STF, Rosa Weber (nommée par l'ex-PR Dilma Rousseff en 2011), a demandé le 15/10, au procureur-général du Brésil (PGR) - nommé par Jair Bolsonaro - qu'il enquête sur le sénateur David Alcolumbre (DEM, droite) - président de la Commission de constitution et justice et citoyenneté (CCJ) qui est obligée, en préalable à toute nomination au STF, d'auditionner le citoyen "indiqué" par le président de la République. Pour percer le mystère du retard de Alcolumbre à convoquer André Mendonça, pourtant " indiqué " par Jair Bolsonaro depuis le 13 juillet 2021, afin d'occuper le poste vacant de onzième ministre au STF.
A partir de toute demande de la ministre du STF, le PGR a quinze jours pour se manifester sur la possibilité d'écarter de son poste l'actuel président de la dite Commission de constitution et justice et citoyenneté (CCJ).
Le sénateur Flavio Bolsonaro, fils aîné du président de la République, a également tenté de forcer l'audition par la CCJ de André Mendonça et ainsi faire viabiliser le choix de son père. Rien n'y a fait. Pas même sa rencontre avec le sénateur Davi Alcolumbre, président de la CCJ, qui, suite à cette conversation, a publié un long communiqué dévastateur qui se clót par ces mots : " Je réaffirme que je n'accepterai pas d'être menacé, persécuté ou de subir un chantage avec l'aval ou bien la participation de qui que ce soit. "

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal — Éducation
« On veut comprendre pourquoi le collège n’a rien fait »
Près d’un mois après le suicide de Dinah, 14 ans, ses parents ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. Plusieurs témoins dénoncent la passivité de l’établissement. La direction dément tout dysfonctionnement.
par David Perrotin
Journal
Étudiants précaires : une petite prime et des bugs
Plutôt que de réformer le système des bourses, le gouvernement a décidé d’accorder une prime inflation de 100 euros aux étudiants boursiers. Les serveurs du Crous n’ont pas tenu le choc, les bugs se sont multipliés et nombre d’étudiants n’ont pas pu faire leur demande dans les délais.
par Khedidja Zerouali
Journal
Professeurs non remplacés : la Cour des comptes dénonce une « défaillance institutionnelle »
Dans un rapport publié jeudi, les magistrats financiers se penchent sur les absences des enseignants qui font perdre aux élèves 10 % d’heures de cours dans les lycées. Les deux tiers sont liés à une mauvaise organisation de l’Éducation nationale.
par Faïza Zerouala

La sélection du Club

Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo