Brésil : l'artiste Zeca Baleiro atomise les soutiens de Bolsonaro

«Chacun a la culture qu'il mérite». Ainsi se clôt la chanson, ironique et effilée comme un poignard, créée début août 2021 par le compositeur-chanteur Zeca Baleiro, icône du Brésil, très engagé à gauche, en «hommage» aux masses bolsonaristas, «soutiens d'un imbécile sociopathe», qui harcèlent Zeca sur les réseaux. «O rei da mamata» est écrit avec le style du chorinho, musique populaire.

" O rei da mamata ", par Zeca Baleiro, compositeur-chanteur, icône du Brésil. © DR



De Zeca Baleiro, les paroles, en portugais puis en français :

O rei da mamata
Le roi du détournement de fonds

Dizem por aí que eu sou o rei da mamata
Caçador de patrocínios, comunista, esquerdopata
Dizem também que de arte ninguém mais precisa
Quando o mundo acabar por favor alguém me avisa

On dit que je suis le roi du détournement de fonds
Chasseur de parrainages, communiste, gauchistopathe
On dit aussi que plus personne n'a besoin d'art
Quand finira le monde, s'il vous plaît, prévenez-moi


Dizem que eu mamo nas tetinhas da cultura
Quando o artista canta, o idiota nem murmura
Bando de hipócritas lambendo a sandália
De gente rica, inculta, ignorante, uma gentalha

On dit que je tète les mamelles de la culture
Quand un artiste chante, l'idiot ne murmure même pas
Une bande d'hypocrites en train de lécher la sandale
De gens riches, incultes, ignorants, une populace

Eu podia estar roubando
Eu podia estar matando
Eu podia ser o líder da milícia na chacina
Eu podia estar ganhando até um dólar por vacina
Mas eu sigo trabalhando
E compondo e cantando
Ajudando a erguer uma nação desta latrina
A cumprir mui sinceramente a minha sina

Je pourrais être en train de voler
Je pourrais être en train de tuer
Je pourrais être le chef de la milice lors des tueries
Je pourrais être en train de gagner jusqu'à un dollar par vaccin
Mais je continue à travailler
Et composant et chantant
Aidant à ériger une nation de cette latrine
A accomplir très sincèrement mon destin

Você por sua vez se orgulhando da bravata
De ser apoiador de um imbecil sociopata
Requenguela, mequetrefe
Cada qual tem a cultura que merece
Ordinário, mequetrefe
Cada um tem a cultura que merece

Vous êtes, de votre côté, fier de votre bravade
D'être un soutien d'un imbécile sociopathe
Dérangé, petit branleur
Chacun a la culture qu'il mérite
Ordinaire, petit branleur
Chacun a la culture qu'il mérite

------------------------------------------------

Le canal de Zeca Baleiro, sur Youtube :

https://www.youtube.com/user/ZecaBaleiroTVbala/videos

Le canal de Zeca, sur Instagram.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.