Brésil: alarme mondiale du Tribunal supérieur électoral sur le péril Bolsonaro

Devant les intimidations envers les institutions, les insultes ad hominem venues de Bolsonaro, avec comme horizon l'élection 2022, le président du Tribunal supérieur électoral (TSE) et ministre de la Cour suprême (STF) le polyglotte Luís Roberto Barroso avait choisi d'adresser un message officiel au monde, en maintes langues dont le français. Pour rappeler la sécurité du vote électronique. Replay.

Déclaration, en français, de Luís Roberto Barroso, président du Tribunal supérieur électoral (TSE), en juin 2021. © justica eleitoral

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.