Brésil : l'emprise totale, blanche et masculine

À Porto Alegre (RS), des 111 agents investisseurs de Ável Investimentos, seules 9 femmes. Tous sont blancs. La start-up qui agit sur le marché financier se présente comme "le plus grand cabinet d'assistance digitale de XP Investimentos" gestionnaire d'actifs. Bénéfice de XP en 2020 ? 2,2 milliards (360 millions€). Recette ? 8,1 milliards (1,35 milliard€). XP représente 1,2% du secteur au Brésil.

Les salariés de Ável Investimentos, sur la terrasse de l'immeuble de la société, à Porto Alegre (RS), en 2021. © reproduction de Twitter Les salariés de Ável Investimentos, sur la terrasse de l'immeuble de la société, à Porto Alegre (RS), en 2021. © reproduction de Twitter

Quatre associations civiles - Educafro, Frente Nacional Antiracista, Associação Visibilidade Feminina, Centro Santos Dias de Direitos Humanos - ont intenté une action en justice le 18 août 2021 contre Ável Investimentos, société sise dans la capitale de l'Etat du Rio Grande do Sul, Porto Alegre, demandant une indemnisation de 10 millions R$ (1,6 million €) pour dommage social et moral collectif, pour que les sociétés augmentent la diversité dans leur composition. 

 © reproduction Twitter © reproduction Twitter


Le rapport du bilan financier 2020 de XP Investimentos, publié par XP le 23 février 2021, est ici, en PDF. 27 pages, des dizaines de graphiques.

Depuis mai 2021, le CEO de XP Investimentos est Thiago Maffra tandis que le fondateur Guilherme Benchimol devient chairman exécutif. Le CEO de Ável Investimentos est Fernando Henrique Pisa. En 2014, ce dernier, alors âgé de 28 ans, s'est positionné contre la gestion publique des routes, modèle alors adopté par le parti PT, " qui a installé là un conflit " et s'est déclaré en faveur de la privatisation et de linstallation de péages sur les axes routiers de l'Etat du Rio Grande do Sul, lors d'un séminaire.

En janvier 2021, Diego Giordani, actionnaire et gestionnaire du comité de stratégie de Ável Investimentos, a rappelé qu'il faut être " optimiste " avec les rôles tenus pendant la pandémie par les Gafam (Facebook, Apple, Amazon, Netflix, Google).

D'autres photographies mises en scène par la société peuvent aussi être consultées ICI

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.