PindoramaBahiaflaneur
Secrétaire de rédaction (free lance)
Abonné·e de Mediapart

414 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 sept. 2022

PindoramaBahiaflaneur
Secrétaire de rédaction (free lance)
Abonné·e de Mediapart

BRÉSIL Un juge ordonne à UOL d'ôter ses enquêtes sur les 107 logements des Bolsonaro

Un tribunal à Brasilia a ordonné à la plateforme UOL, le 22/9 au soir, de retirer ses enquêtes sur les 107 biens immobiliers acquis par les Bolsonaro. Un juge a accepté le recours déposé par Flavio B. Pour ses avocats, les soupçons d'irrégularités dans ces achats, effectués en partie en cash, ont pour origine une enquête policière secrète qui a été annulée par la Cour supérieure de justice (STJ).

PindoramaBahiaflaneur
Secrétaire de rédaction (free lance)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Brasilia - Le juge de seconde instance Demetrius Gomes Cavalcanti, du tribunal du district fédéral et des territoires (TJDFT), a ordonné, le 22 septembre 2022 au soir, le " retrait immédiat " des enquêtes (ici et aussi ici, puis là, en français). effectuées et publiées fin aout et début septembre 2022, par la plateforme Uol sur les transactions immobilières du clan Bolsonaro au fil de trente années. Le magistrat a accueilli les revendications de la défense des avocats du sénateur Flavio Bolsonaro et a révoqué la décision précédente de la 4e Cour pénale de Brasilia.
 
Une énième attaque grave à la liberté de la presse, sous ce gouvernement militaire du milicien et militaire Jair Messias Bolsonaro.

Selon les avocats de Flávio Bolsonaro, les soupçons selon lesquels les montants utilisés dans les transactions immobilières pourraient provenir d'opérations illicites, en tant que soustraction des salaires des assistants parlementaires ("rachadinhas") et avec des paiements en espèces, étaient basés sur une enquête considérée comme nulle et non avenue par la justice. Et le juge Cavalcanti d'écrire : " Ces articles ont été publiés alors que l'annulation de l'enquête était déjà connue, le 30/08/2022 et le 09/09/2022, ce qui reflète que [UOL] a outrepassé le droit à la libre information. D'une part, parce qu'ils ont obtenu certaines informations confidentielles contenues dans une enquête secrète annulée et, d'autre part, parce qu'ils ont lié des faits (achat d'un bien immobilier avec de l'argent liquide), dont la divulgation leur est légitime, à des hypothèses (l'argent aurait une provenance illicite) non soumises à l'examen du pouvoir judiciaire, du moins jusqu'à présent ", écrit le juge Cavalcanti.

En accordant l'injonction en faveur du recours déposé par Flávio Bolsonaro, Demetrius Cavalcanti détermine " le retrait immédiat des enquêtes sur le sujet, jusqu'au procès de l'affaire. "


Selon les conclusions des enquêtes du site UOL, en septembre 2022, l'achat d'au moins 25 de ces 107 propriétés a été effectué d'une manière qui a donné lieu à des enquêtes du ministère public de Rio de Janeiro et du parquet du District fédéral, dont la capitale est Brasilia. Ces vingt-cinq biens immobiliers suspects ont été acquis et vendus par les fils et les ex-femmes de Jair Bolsonaro, mais pas nécessairement avec de l'argent liquide.
  

---------

30 années d'orgies immobilières du clan Bolsonaro

 --------
Clã Bolsonaro: as evidências de dinheiro vivo em cada um dos 51 imóveis
 

Clã Bolsonaro: as evidências de dinheiro vivo em cada um dos 51 imóveis © UOL

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Trois ans après Lubrizol, Rouen confie aux entreprises la prévention des risques industriels
Trois ans après l’accident de l’usine chimique, la métropole normande a mandaté une association d’industriels pour étudier les attentes de la population et former les élus. Une association de victimes dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez