Tous pourris

Réponse à Jeannine Ludmann qui écrit : Egalement, concernant les partis politiques, le "tous pourris" dénote un manque d'écoute, de curiosité car en vérité, ils ne se réfèrent qu'aux deux partis ayant gouverné, et qui les ont déçus

Chère Madame,

Je passe plusieurs heures par jour ( 2 en temps normal) à lire les infos, ici et surtout ailleurs. J'ai toujours voté à gauche depuis 49 ans. Et je suis un "partisan" du "tous pourris". J'ai eu, un court moment dans ma vie, du pouvoir, beaucoup de pouvoir. Je sais la mal-voyance, la facilité, l'abus de confiance en soi que le pouvoir donne. Les gens de pouvoir, tous, ne se rendent pas compte de leur "pourrissement", de leurs abus. Ils pensent qu'ils sont dans leur droit, pour le bien "public", pour le bien de leur "cause", pour le bien de leur entreprise, de leur journal, et même de leur Médiapart !

Une seule solution : l'établissement farouche et sans cesse remis sur l'ouvrage des contre-pouvoirs, la multiplication des contre-pouvoirs. Pour moi, c'est d'ailleurs la principale innovation de Médiapart.

https://www.facebook.com/mouvementdesabstentionnistes

Voici ce que me poste mon fils. Aucun média ne parle de cela, or c'est le problème numéro 1 de la France et des US.

Ajoutez  les votes X (abstentions + nuls) et les votes de rejet, vous obtenez 46,18% des inscrits. Ajoutez le tiers des non inscrits, dont beaucoup, certainement plus du tiers, sont dans le rejet, et vous obtenez une élection au premier tour d'un "non président". VIVE LE NON PRESIDENT, VIVE LA NON REPUBLIQUE, VIVE LA ... j'arrête là !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.