"Qualité" allemande ou germanophobie ?

Je suis germanophobe, je l'avoue franchement : par ordre de date inverse :

- Germanwings, et sens du devoir du médecin psy allemand.

- Manipulation de la TVA par Merkel.

pour le reste, il s'agit d'exemples personnels, qui, pour moi, sont significatifs :

- électrificateur de clôture allemand, tombé en panne quelques semaines après la fin de la garantie.

- bloc de climatisation de ma voiture allemande, tombé en panne pour un petit contact interne impossible à réparer sans changer le bloc complet. Avez-vous vu, dans votre vie, tomber en panne un réfrigérateur ? moi, jamais, en 73 ans (je précise que je roule depuis 1978, jusqu'à 2008, en voiture française climatisée).

- machine à pain tombée en panne après la fin de la garantie, et après changement d'une pièce importante, pour défaut d'une toute petite partie, remplacée par une machine italienne, 30% moins chère, plus ancienne, et toujours en fonctionnement sans aucune réparation et après le double de la durée de la machine allemande. Cerise sur le gâteau : le bol de la machine allemande était une copie intégrale du bol italien !

Je vais sûrement être condamné ! J'espère que ce ne sera pas à manger des saucisses de Frankurt avec de la sauerkraut, ce qui équivaudrait à la peine de mort, à terme !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.