Le blog de Poivrecayenne

  • Migration : la communauté humaine n'a pas de frontière

    Par | 3 commentaires | 10 recommandés
    Le pacte primitif des migrations humaines ne se brisera jamais. Comme le sang dans les veines circule lorsque la vie est là, de même, de tous temps, glissent les hommes sur la terre, comme des pénitents, au gré des misères qui touchent un endroit ou un autre, toujours différents, au gré des guerres, des asservissements, des famines.