De l'importance du cauchemar!

En guise d'hommage, je voudrais répéter ici une histoire que j'ai entendu, dans un documentaire, de la bouche même de Stephen Hawking qui vient de disparaître à un âge respectable.

Couverture d'un dossier de projet de documentaire refusé par les chargés de programme de la télévision. © Pol Couverture d'un dossier de projet de documentaire refusé par les chargés de programme de la télévision. © Pol
Stephen Hawking, après l'annonce de sa maladie, a rêvé qu'il était fusillé! Ils'est réveillé totalement effrayé! Ce cauchemar lui a permis de comprendre que les trois semaines qui lui restaient à vivre (soit-disant) valaient le coût. Pour la première fois de sa courte vie, il s'est mis à bosser vraiment, ses capacités intellectuelles lui avaient permis de ne jamais faire autre chose que de simplement écouter les cours durant sa vie scolaire. À mon humble avis ce cauchemar l'a sauvé... Il est devenu l'homme que vous connaissez.

Le professeur de psychologie de l'Université de Montréal, Antonio Zadra, spécialiste de l’étude des rêves et du traitement des cauchemars, explique que le rêve joue quelquefois dans la vie le même rôle qu’une expérience réelle. Certains rêves, ou cauchemars ont dans notre vie autant de conséquence qu’une action dans la vie diurne. Mais ce qui caractérise le cauchemar: « C’est le fait de se réveiller, le fait que le rêve soit interrompu

C'est ici le cas! VIVE LES CAUCHEMARS !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.