pol

pol

Pierre Oscar Lévy, réalisateur de documentaires, etc...
Abonné·e de Mediapart

610 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 juin 2010

Relaxe

La Rumeur a donc été relaxée au bout de 8 ans de procédure. Est-ce que les membres de La Rumeur arriveront à la relaxation après 30 000 euros de frais, une menace permanente, et une plainte infondée? (voir Médiapart.http://www.mediapart.fr/journal/france/250610/le-groupe-la-rumeur-gagne-huit-ans-de-bataille-judiciaire-contre-le-ministere- ) Cette trop longue histoire judiciaire rentre en résonance avec ce que j'écrivais dans mon dernier billet. Une question me brûle les lèvres: une partie du système de Nicolas Sarkozy consisterait peut-être à allumer des foyers d'incendie, là où il n'y a aucun problème?

pol

pol

Pierre Oscar Lévy, réalisateur de documentaires, etc...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'état du règlement, le règlement de l'État? © pol

La Rumeur a donc été relaxée au bout de 8 ans de procédure. Est-ce que les membres de La Rumeur arriveront à la relaxation après 30 000 euros de frais, une menace permanente, et une plainte infondée? (voir Médiapart.http://www.mediapart.fr/journal/france/250610/le-groupe-la-rumeur-gagne-huit-ans-de-bataille-judiciaire-contre-le-ministere- ) Cette trop longue histoire judiciaire rentre en résonance avec ce que j'écrivais dans mon dernier billet. Une question me brûle les lèvres: une partie du système de Nicolas Sarkozy consisterait peut-être à allumer des foyers d'incendie, là où il n'y a aucun problème? Des petits foyers d'infections, des grands feux de provocations? Pendant que tout le monde fait la chaîne pour éteindre l'incendie, la bande de pyromane peut jouer en bourse, voyager dans les paradis fiscaux, s'acheter des îles et fumer le cigare en toute impunité. (Oui je sais, fumer le cigare, c'est mauvais pour la santé, mais ce n'est pas encore interdit). Continuer à porter la plume dans la plaie revendique Mohamed Boroukba, dit Hamé. S'exprimer, critiquer, ce n'est pas de la diffamation, c'est l'exercice d'un droit, d'une liberté. Mais la question est bien là. Les mots, le sens, le droit, l'imagination sont abîmés par le système de valeur de Notre Grand Président.

Un exemple parmi tant d'autres - les Sans-papiers quiont hérité d'une désignation, d'une marque, contraire à la réalité. Tous ces travailleurs ont des papiers - les fiches de paie, la sécurité sociale, les impôts, les taxes - ils cotisent, et remplisent une grande quantité de papiers de toutes les couleurs. Ils sont juste victime d'une injustice, la privation de leurs droits, pour mieux les exploiter. Ils n'ont dans cette société que des devoirs...Ils deviennent des délinquants, alors qu'ils ne font que travailler. Leur situation irrégulière - ils sont entrés en France sans titre de séjour - est violemment combattu avec des moyens considérables, alors que la liberté de circulation devrait être un droit pour tous; comme la liberté de conscience et d'expression.

Par contraste on voit bien que la liberté d'achat d'une île est tout à fait protégée, et que les irrégularités de déclaration fiscale sont peu combattues.

La Droite adroite, au pouvoir, ne réforme pas, ne régule pas, elle efface le droit. La gauche de gouvernement, gauchement, ne s'empare pas suffisament de ces affaires. Au lieu de parler de Care, il faudrait parler de Fraternité, de Liberté, d'Égalité, de Droit, de Justice et de la fin des Privilèges. Un peu de République! Celui qui empochera les voix en 2012 ne le fera pas - je l'espère - en se posant en bon gestionnaire, mais en rétablissant la République . En France aujourd'hui, si vous vérifiez le texte des règlements et des lois, vous voyez qu'une part non négligeable ne sont pas appliqués - dans mon métier, la télévision, le cinéma, j'ai fini par en rire -

Dans le cas de La Rumeur la plainte de Nicolas Sarkozy indiquait la diffamation, mais cherchait à faire taire. L'article de Libération http://www.liberation.fr/societe/0101643537-la-cour-de-cassation-donne-raison-a-un-rappeur-contre-nicolas-sarkozy cite une réaction un peu amer de Hamé: Tout ça pour ça ? Cinq procès, huit ans de procédure… pour me dire que j’avais le droit d’écrire ce que j’ai écrit

Sur le toit du Palais de Tokyo © pol

Pourtant, il faut se réjouir du poids de la Justice - celle qui fonctionne - des mobilisations, et du travail des journalistes - indépendants, parce que si nous n'éteignons pas les incendies, nous courront à la catastrophe qui correspond probablement à la stratégie d'un homme pour qui tout est possible.

Comment comprendre la déclaration à l'Assemblée Nationale de la Ministre de la santé et des sports Roselyne Bachelot: Je ne peux que constater, comme vous (...), le désastre avec une équipe de France où des caïds immatures commandent à des gamins apeurés, un coach désemparé et sans autorité, une Fédération française de football aux abois. Est-ce de la diffamation? Une provocation? Un attentat symbolique contre l'ascenseur sociale qui était déjà bien en panne. Il n'y a qu'à regarder le beau visage défait de la secrétaire d'état au moment de cette intervention pour comprendre l'effet de ce genres de propos irresponsables. Le mot caïd - selon Wilkipédia - se dit, en Afrique du Nord, d'un notable qui cumulait autrefois des fonctions administratives, judiciaires, financières et parfois de chef de tribu.

Est-ce que ce gouvernement est un gouvernement Colonial? Dans mon quartier à Barbés, la rumeur s'etend.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
« La Cour suprême des États-Unis a un agenda : celui de l’extrême droite »
La Cour suprême des États Unis vient de rendre plusieurs arrêts inquiétants. Le premier, actant la fin de l’autorisation fédérale d’avorter, a mis le monde en émoi. Jeudi 30 juin, elle a nié l’autorité de l’agence pour l’environnement américaine a réduire les gaz à effets de serre. Pour l’américaniste Sylvie Laurent, elle est devenue une institution « fondamentaliste ».
par Berenice Gabriel, Martin Bessin et Mathieu Magnaudeix
Journal — Budget
Le « paquet pouvoir d’achat » ne pèse pas lourd
Le gouvernement a confirmé une série de mesures pour soutenir le pouvoir d’achat des fonctionnaires, des retraités et des bénéficiaires de prestations sociales. Mais ces décisions ne permettent pas de couvrir la hausse des prix et cachent une volonté de faire payer aux plus fragiles le coût de l’inflation.
par Romaric Godin
Journal
Covid : face à la septième vague, les 7 questions qui fâchent
Risques de réinfections, protections, efficacité des vaccins actuels et attendus, avenir de la pandémie… Nos réponses pour s’y retrouver face à cette nouvelle vague de Covid-19.
par Rozenn Le Saint
Journal
Urgences : vers la fin de l’accueil inconditionnel ?
La première ministre a reçu, jeudi, 41 recommandations pour l’été « à haut risque » qui s’annonce à l’hôpital. Parmi les mesures mises sur la table : la fin de l’accès sans filtre aux urgences et la revalorisation des heures de travail la nuit et le week-end.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Boyard et le RN : de la poignée de main au Boy's club
Hier, lors du premier tour de l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale, Louis Boyard, jeune député Nupes, a décliné la main tendue de plusieurs députés d’extrême droite. Mais alors pourquoi une simple affaire de poignée de main a-t-elle déclenché les cris, les larmes et les contestations ulcérées de nombres de messieurs ?
par Léane Alestra
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles
Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier