Situation 5 : Notre Grand Malheur.

Il faut éduquer les masses avec la pensée de notre GRAND LEADER EMMANUEL MACRON!

En ce jour anniversaire de la création du code du travail, rappelons nous qu'EMMANUEL MACRON nous fait faire un bon en arrière de plus d'un siècle... Pour obtenir ce code du travail, il faudra en 1906, 1300 grèves de plus de 19 jours....

La première édition en brochure est intitulé "Code du travail et de la prévoyance sociale". Le texte a été adopté pour en faire une loi, le 28 décembre 1910 qui porte sur les conventions relatives au travail (contrat d’apprentissage, contrat de travail, salaire et placement)

Le code du travail français est un recueil organisé de la plupart des textes législatifs et réglementaires applicables en matière de droit du travail, et qui concerne essentiellement les salariés sous contrat de travail de droit privé, les salariés du secteur public étant généralement soumis à des statuts particuliers.

Dès le 14 mars 1896, le député socialiste Arthur Groussier dépose une proposition de loi sur la codification des lois ouvrières. Différentes propositions de lois et de résolutions sur ce domaine se succèdent mais qui ne sont repris en compte qu'en 1906 avec le ministère de Viviani (voir en dessous) qui envisage la codification en quatre livres des lois ouvrières.

Alors que la grève générale est proclamée par la CGT pour le 1er mai 1906, année agitée marquée par plus de 1 300 grèves d'une durée moyenne de 19 jours, le président du Conseil Georges Clemenceau crée pour la première fois le 25 octobre 1906 un ministère du Travail et de la Prévoyance sociale (avant la Direction du Travail était au ministère du Commerce) confié à René Viviani. Ce ministère appuie le travail parlementaire, aiguillé par les socialistes (Jules Guesde, Jaurès) et les catholiques sociaux, pour voter notamment la loi du libre salaire de la femme le 13 juillet 1907 qui autorise les femmes à disposer elles-mêmes de leur salaire et la loi du 5 avril 1910 qui instaure les retraites paysannes et ouvrières. (Merci à Wilkipédia)

détournement dans la tradition situationniste © pol détournement dans la tradition situationniste © pol

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.