Compte désactivé

Compte désactivé

Abonné·e de Mediapart

0 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 sept. 2015

Compte désactivé

Compte désactivé

Abonné·e de Mediapart

« Ma pauvre fille » -- Rachida Dati ou le « choc émotionnel »

Compte désactivé

Compte désactivé

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

https://www.youtube.com/watch?v=TEpfVKs0SLI

Le cynisme ne connaît aucune limite là où l’abjection morale s’épanouit sans ambages. Pourquoi se gêner ?

Après avoir croisé la terrible Elise Lucet dans les couloirs du Parlement européen, Rachida Dati a dû consulter le médecin de l’instance, qui a constaté un « choc émotionnel » -- selon l’avocat de Madame Dati.

Faute d’obtenir un entretien dans le cadre de l’émission Cash Investigation, Elise Lucet s’était effectivement résolue à interroger notre élue dans les couloirs du Parlement européen au sujet d’un éventuel conflit d’intérêt avec GDF-Suez. Ces questions ne semblaient pas déplacées ou incongrues, puisqu’une enquête parlementaire avait été ouverte sur le sujet.

Rachida Dati s’emporte pourtant quand Elise Lucet lui rappelle qu’un élu se doit de défendre l’intérêt général et non l’intérêt privé, et l’appelle, non sans condescendance, à deux reprises, « ma pauvre fille ». En outre, l’élue juge « pathétique » la carrière de la journaliste. Effectivement, vous aurez beau éplucher le parcours d'Elise Lucet, vous n’y trouverez aucune mise en examen, ou soupçon de corruption. Non, décidément, la « pathétique » Elise Lucet ne possède même pas l’élémentaire bon goût pour verser dans la délinquance en col blanc – qui ne nécessite pas de nettoyage au Karcher puisqu’elle se pratique entre esprits raffinés, au-delà des contingences s’appliquant aux pauvres mortels.

De plus, Rachida Dati avertit Elise Lucet qu’elle n’a pas peur d’elle. Sur ce dernier point, nous la croyons. Dans le cadre de l’émission Cash Investigation, Elise Lucet et son équipe auront froissé beaucoup de monde – entendez beaucoup de « puissants » confits dans leur certitude de jouir d’une totale impunité. Dans un premier temps, il appartient à Delphine Ernotte de soutenir cette courageuse équipe. Gageons que secouer ainsi la poussière dissimulée sous le tapis de nos Institutions comportera un prix.

En conclusion, il apparaît difficile d’attester le « choc émotionnel » subi ce jour-là par Madame Dati, au vu de l’arrogance éhontée et du mépris dont elle fait preuve pour asséner ses non-réponses. A défaut de traumatisme, elle nous aura toutefois prodigué une éloquente leçon de civisme et de savoir-vivre, à grand renfort de rimes riches. Elegance is an attitude. Nul besoin d’un carré Hermès pour imposer sa classe.

Moralité : quand l’une honore le Service Public, l’autre déshonore la République.

« Ma pauvre fille »

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Ce que deviennent 100 affaires révélées depuis #MeToo
Que sont devenues les révélations en avalanche dans les médias français depuis #MeToo, en 2017 ? Ont-elles été judiciarisées ? Quelles en ont été les conséquences ? Mediapart a décortiqué 100 dossiers parmi les plus retentissants.
par Lénaïg Bredoux, Donatien Huet et Marine Turchi
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Deux magistrats sur #MeToo : « C’est un moment historique, il ne faut pas le rater »
Mediapart s’est entretenu avec un tandem qui a multiplié les innovations dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Pour Gwenola Joly-Coz, première présidente de la cour d’appel de Poitiers, et Éric Corbaux, procureur général, l’institution judiciaire a besoin de plus de moyens.
par Marine Turchi
Journal — Asie et Océanie
En Chine, la politique « zéro Covid » est de plus en plus contestée
Des chiffres de contamination record en Chine poussent les autorités à décréter de nouveau des mesures de confinement un peu partout dans le pays. Ce qui entraîne des réactions de plus en plus vives, y compris des émeutes, comme récemment dans la plus grosse usine d’iPhone au monde dans le centre du pays.
par François Bougon
Journal
Les frappes aériennes russes contre les infrastructures : des crimes sans châtiment ?
Depuis le 24 février et l’invasion de l’Ukraine, les opérations aériennes russes interrogeaient les spécialistes par leur faible volume et leur apparente retenue. Mais depuis le 10 octobre, les choses ont brutalement changé. Quels sont les objectifs de l’armée russe et dans quelle mesure ces attaques constituent-elles des crimes contre l’humanité ? Une chronique de Cédric Mas, historien militaire.
par Cédric Mas

La sélection du Club

Billet de blog
Publicité : l'industrialisation de la manipulation
On lit souvent que la pub « nous manipule », mais qu'est-ce que ça veut dire ? Le débat à ce sujet se réduit souvent à l'alternative entre liberté absolue ou déterminisme fatal. À la veille du Black Friday, un évènement reposant entièrement sur la pub pour exister, il faut analyser en détail les techniques de discours manipulatoire, leurs usages en publicité et leurs effets sociaux.
par Résistance Agression Pub
Billet de blog
Interview d'E., 35 ans, éboueuse-rippeuse
E. travaille depuis trois ans dans une entreprise privée de la collecte de déchets. Dans cet entretien, elle nous présente son parcours, évoquant la solidarité aussi bien que les difficultés rencontrées à son poste : le manque de formation, la pression managériale, la surcharge de travail, les discriminations de genre, le gaspillage...
par Jeanne Guien
Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme ? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·es, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr