quetzalcoatl
Réparation d'incidents/accidents de vie
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Billet de blog 4 janv. 2016

Valls et Lepen, les deux visages du Janus du fascisme à venir!

Résitance!

quetzalcoatl
Réparation d'incidents/accidents de vie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 Valls le décideur, Hollande la baudruche acquiéçante, Cazeneuve le pantin exécutant mettent en place un "état d'urgence" censé lutter contre le terrorisme islamiste, nous en protéger et l'anéantir, rien de moins!

  Cette fabuleuse trouvaille se révéle au final être un plan hautement liberticide pour toute la population française concernée qui ne se retouve nullement plus protégée de la barbarie si tendance dans le monde d'aujourd'hui mais émminemment plus surveillée par le pouvoir...

 Les premières cibles de ce génial "plan d'urgence": Des militants écolos assignés à résidence illégalement, des mâraichers bios en garde à vue illégale, des familles musulmanes totalement étrangéres au "terrorisme islamiste" perquisitionnées avec la douceur que l'on sait des "forces perquisitionnantes", une mosquée en construction cramée à Vitrolle, une cité corse attaquée par des milices anti arabes, une mosquée et des corans vandalisés dans la même cité avec des menaces de mort et de graves insultes racistes jamais condamnées à ce jour, un paisible resto arabe de la région parisienne sauvagement assailli par des "robocops" surarmés qui, après leur "terrorisation" est repartie la queue et la kalatchnikoff entre les pattes...

 Dans cette politique délibérée et conscientente, ce pouvoir déliquescent cible TOUTE la jeunesse dans ses composantes essentielles, totalement socialement différentes mais avec la même rage de lui resister.

 Pour shématiser:

 la jeunesse dite "des cités" qui concentre ghettos sociaux recouvrant trop souvent ghettos "éthniques" produits de la colonisation française du continent africain.. dans ces ghettos, quel est l'avenir de ces 40 % de jeunes au chomage? Il faut vivre, il y a la famille à nourrir. Solutions? : L"économie paralélle": deals, braquages, rackets, etc.

En corollaire, il y'a parfois la "réussite", la prison ou alors la "révélation": devenir djihadiste, combattre contre l'injustice de cette société de plus en plus raciste et excluante, s'enrichire ou choisir de construire ou donner sa vie à l' utopie de Daesh. 

 L'autre jeunesse: celle de NDDL, du Testet, du Val de Susa, de Bure, du Roybon, des nombreux squats à travers le monde entier qui, aussitôt expulsés se multiplient, la jeunesse qui soutient les migrants et travaille à l'abolition des frontières, la jeunesse zapatiste (renouvelant au centuple les vétérans de l'insurrection de 1994!), la jeunesse des combattant-tes kurdes contre la barbarie de l'E.I

 Ces deux jeunesses ne fréquentent pas le "Bataclan" ni ne viennent prendre des pots ou bouffer dans le X ou XIéme arrondissement.

 Il est pourtant paradoxal de constater que la violente répression policière COP21 s'est surtout exercée sur la jeunesse "Bataclan"...

  CE POUVOR EST MALADE DE LA PEUR DE SA JEUNESSE !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Au Royaume-Uni, le successeur de Boris Johnson manque déjà de légitimité
Le duel interne au parti conservateur pour la succession de Boris Johnson, entre Liz Truss et Rishi Sunak, semble déconnecté des urgences du moment, de l’inflation au climat. En raison du mode de scrutin, la légitimité du vainqueur sera faible.
par Ludovic Lamant
Journal — Europe
Un débat économique de faible niveau pour la direction du parti conservateur
Les deux candidats à la direction du parti n’ont guère d’idées face à la hausse des prix qui frappe pourtant de plein fouet l’économie britannique. Le débat économique se limite donc à un duel stratégique pour convaincre le cœur militant des Tories.
par Romaric Godin
Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Kenya : le pays suspendu à des élections à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir

La sélection du Club

Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié
Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon