Football: Berkane fait face au Zamalek

Dimanche soir la Renaissance Sportive de Berkane affrontera l'équipe du Zamalek Sporting Club égyptien pour la première manche de la finale de la Coupe de la Confédération Africaine du Football. L'équipe de Berkane qui accueille à domicile l'équipe égyptienne espère remporter cette coupe après avoir accompli jusqu'à maintenant un parcours hors norme.

  

Berkane : L'équipe de Nemssaoui. Berkane : L'équipe de Nemssaoui.

  L'équipe de football de Berkane, ville de la partie est du Maroc considérée comme la capitale des oranges, a réalisé ces dernières années une percée exceptionnelle tant sur le plan national que sur le plan africain, prenant de court toutes les instances sportives marocaines qui ne s'attendaient guère à un tel coup de force d'une équipe à laquelle on ne prêtait pas beaucoup d'attention.

   Jusqu'à il n' y a pas longtemps, la Renaissance Sportive de Berkane qui évoluait en seconde division était presque inconnue au Maroc. Mais en très peu de temps, elle a réussi un parcours exceptionnel en montant en première division et en remportant l'année dernière la prestigieuse Coupe du Trône.

   Entraînée par Mounir Jaouni, RS Berkane qui accueille dimanche soir sur son stade municipal la formation de Zamalek espère réaliser une victoire écrasante sur son rival de façon à aborder son match retour en Egypte avec plus de sérénité. 

  

La très prometteuse équipe de Berkane La très prometteuse équipe de Berkane

   RS Berkane joue dimanche soir le match le plus important de son histoire. Jamais le Club, en effet, n'avait atteint un tel niveau de compétitivité. Grâce à ses joueurs, grâce à son entraîneur et grâce à son président d'honneur le très brillant Faouzi Lakjaa, Berkane ambitionne d'entrer de plain pied dans la cour des grands.

   La formation égyptienne de Zamalek a été reçue en fanfare et en grande pompe avant-hier à l'aéroport d'Angad qui se trouve à quelques kilomètres seulement  de la ville de Berkane. Un orchestre du folklore local a même été déployé sur les lieux pour accueillir dans la joie et la bonne humeur l’équipe adverse.

   Les joueurs de l’équipe tunisienne de Sfax mauvais perdants dans leur dernier match face au RS Berkane s’en étaient violemment pris à l’arbitre à la fin du match, à la surprise générale.

   La ville de Berkane entend, comme elle l’a d’ailleurs toujours fait, donner un exemple de fair play aux autres équipes dont certaines ont fait montre ces derniers temps de scènes de violences sur le terrain.

 

   

 

   

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.