Incendie de Notre-Dame de Paris: Du nouveau.

Dans une note interne adressée à ses collaborateurs, Philippe Lécuyer, un des pionniers de la sécurité incendie en France, se félicite ( fait inquiétant ) de la résiliation d’un contrat qui liait une de ses entreprises de maintenance à l’organisme qui gère le site de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

b9aa8ae2-24d3-4a62-908e-22c94552b6f8
   

 

   Le mystère plane certes toujours sur les causes profondes de l’incendie de Notre-Dame de Paris. Il n’en demeure pas moins que presque chaque jour on apprend  des choses sur comment était gérée la fameuse cathédrale parisienne vieille de 8 siècles.

    Dans un mail envoyé à ses collaborateurs, et dont nous avons pu avoir une copie, Philippe Lécuyer, qui dirige le réseau DEF ( un groupe de plus de 50 entreprises ), revient sur la décision « sage » prise par son entreprise de maintenance multimarque SSI SERVICE de rompre son contrat avec le client gérant la sécurité incendie du site.

   Philippe Lécuyer énumère plusieurs raisons qui ont conduit SSI Service à résilier ce contrat ( signé en avril 2015 et rompu en novembre 2016 ):

   1) Rapports d’interventions jamais signés.

   2) Factures non réglées.

    3) Devis de réparation restés sans effet.

    Autant de dysfonctionnements qui  interpellent le public en particulier sur la gestion du site et qui permettent aux enquêteurs de fixer la chaîne des responsabilités dans ce sinistre qui a ravagé une bonne partie de la cathédrale.

    Le président du Réseau DEF invite par ailleurs ses collaborateurs à ne pas s’exprimer sur cet incendie, de garder une attitude neutre et d’orienter  toute demande en ce sens vers le service juridique du groupe.

     DEF cache-t-il d’autres éléments qu’il ne veut pas qu’ils soient divulgués au grand public ? On n’en sait pas plus pour l’instant.. 

    L’incendie a eu pour rappel un retentissement mondial   à cause de la valeur du site faisant partie du patrimoine mondial, mais grâce aussi et surtout au roman de Victor Hugo qui lui a fait acquérir la célébrité qu’il a maintenant.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.