Quand Saad Lamjarred demande en mariage sa victime

Décidément, Saad Lamjarred n'en finira pas de nous étonner : De sources dignes de confiance, nous avons appris que le chanteur marocain avait demandé en mariage une de ses victimes quelques minutes après l'avoir agressée. Une demande qui a surpris autant qu'horrifié sa victime française, guère habituée à la culture marocaine.

   

47688804-2227244210880403-4849453573982912512-n

 

  Quelque surréaliste que cela puisse paraître, au Maroc, jusqu'à il n' y a pas longtemps, la loi du pays sous certaines conditions permettait à un violeur d' échapper à la prison en épousant sa victime, une solution salutaire pour le bourreau mais vécue comme une double peine pour les victimes.

   En  janvier 2014, un vote du Parlement marocain a permis l'amendement de  cet article 475 de la Moudawanna, mettant ainsi fin à cette loi barbare qui blanchissait les violeurs en pénalisant doublement leurs victimes.

   Saad Lamjarred que ses amis nous ont décrit comme amateur de pratiques sado-masochistes (pathologies décrites quelques siècles plus tôt par l'écrivain français  Le Marquis de Sade ainsi que par l'écrivain et  journaliste autrichien Leopold von Sacher-Masoch ) et de viols à répétition commis un peu partout où il foulait ses pieds a certainement voulu acheter le silence de sa victime en lui proposant de se marier avec elle.

   Le chanteur marocain qui sait évidemment très bien de quoi nous parlons se confine toujours dans un  éternel  déni de la réalité. Mais jusqu' à quand ?

    

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.