Quelle relève, 20 ans après ?

The Sopranos - Soprano Family Has Dinner With Roommates © SopranosFan57

Le temps passe vite. Je le réalise, maintenant. 

La saison 4 est ma préférée, notamment l'épisode "Eloise".

Le hasard (ou fortune?) faisait que l'on s'était retrouvés à l'institut de théologie, qui, nous avait gentillement accueillis à l'époque. Le professeur avait réussi à trouver une salle pour que nous puissions continuer les cours, dans le contexte de l'éternel climat social français encore et toujours mouvementé. (C'est ça la France, comme le chante si bien Marc Lavoine).

Donc, en fin de journée, me voilà avec mes camarades dans une salle faiblement éclairée*, avec le polycopié des textes en français et en latin à étudier. Je me demandais ce qui m'avait bien pris de choisir cette option de philosophie médiévale. J'en ai de ces idées.

Et, c'est là, que tout à coup, vient "Abélard et Héloise". Là, j'abandonnais mes rêveries en commençant à me reconcentrer sur le cours et les textes que nous étudions.

Le lien était fait avec la série de DVD directement importés des US dont j'étais accro à l'époque : Les Sopranos, episode, Sentimental Education.

Pour en revenir au sujet du titre de ce billet, je voyais bien Finn ou Meadow Soprano reprendre la relève. A l'époque, je n'imaginais pas que James G. allait si subitement quitter ce monde. Je ne le réalise toujours pas. Ça fait bizarre. Bref.

Je croise les doigts pour que HBO reprenne le shooting de la série.

---

*la lumière de cette fin journée d'hiver (?) était très belle, au point, de me marquer jusqu'à ce jour.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.