A méditer.

Ce billet me permettra de regrouper ma sélection sur l’actualité. A méditer. Je remercie tous les auteurs.

 

 Au fait, que devient Leonarda ?

  1. ——

 

 © Steve Granville 300818 © Steve Granville 300818
Albertiens 30082018 Albertiens 30082018
https://www.mediapart.fr/journal/france/300818/le-presidentialisme-ses-courtisans-et-son-cretinisme/commentaires#comment-8995055

La Carte de France selon Macron © Albertiens La Carte de France selon Macron © Albertiens
https://www.mediapart.fr/journal/france/290818/macron-evoque-au-danemark-le-gaulois-refractaire-au-changement

https://www.mediapart.fr/journal/france/290818/macron-evoque-au-danemark-le-gaulois-refractaire-au-changement/commentaires#comment-8993357

 

Mis à jour de la carte de France selon Macron : 

maj

https://blogs.mediapart.fr/claude-lelievre/blog/170818/education-sexuelle-obligatoire-ou-pas-schiappa-sera-t-elle-soutenue-par-blanquer

« 20/08/2018 21:22

   Blanquer et Brigitte vont-ils aller dans le bon sens ?

  Bravo encore une fois pour cet excellent billet ! »

 

 © Urtikan.net © Urtikan.net
Le jeu de la vérité vraie © Les Inconnus

Le bon vieux temps avec Les Inconnus smile

 *Une petite pépite de commentaire trop MDR*

Benalla: Griveaux dénonce des fantasmes autour d'une "non-affaire d'Etat"PAR AGENCE REUTERSLE 23 JUILLET 2018

https://www.mediapart.fr/journal/france/230718/benalla-griveaux-denonce-des-fantasmes-autour-dune-non-affaire-detat/commentaires#comment-8940423

https://www.mediapart.fr/journal/france/230718/benalla-griveaux-denonce-des-fantasmes-autour-dune-non-affaire-detat/commentaires#comment-8940423

 25/07/2018 19:37

Allons, essayez de vous y voir Pluslà !

C'est le joli mois de mai à Paris sur Seine.

Après un hiver pollué et rance de manque d'argent, de temps et de beau temps, vous vous installez en terrasse sur une charmante place dont Paris a le secret avec ses cafés et ?...

Ses manifs au loin, bruit de fond des mois de mai parisiens

Les gens, des gens de rien, des gens de peu, se dispersent ou se rassemblent, c'est selon, bavassent, refont le monde ou le défont, un verre à la main une clope au bec. Vous y êtes ?

Et voilà-t-y pas que déboulent des fâcheux casqués du haut jusques en bas, qui tout soudain, mais ma parole, vous foncent dessus pour vous priver de votre boc à 3€ et de votre clope !

J'aurais voulu vous y voir avec votre tempérament : heureusement que les tables bistrots à pied de fonte et plateaux de marbre sont devenues très rares en terrasse à Paris. Sinon au lieu d'une carafe ou d'un boc ou d'un mégot, vous nous refaisiez 1848 !

Vous êtes toujours là ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.