Ravacho
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 oct. 2021

FRANCE CULTURE, ZEMMOUR ET RENAUD CAMUS : LA HONTE

La présence sur le service public de Radio France dans sa plus prestigieuse radio France Culture de Zemmour et Renaud Camus est inacceptable et impardonnable. Sandrine Treinert sa directrice doit en rendre compte devant la justice et démissionner. Voici pourquoi :

Ravacho
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Renaud Camus a été invité à dérouler son raisonnement par Alain Finkielkraut dans son émission Répliques en 2017, à savoir sa théorie du Grand Remplacement. Cette thèse conspirationniste pour ceux qui l'ignorent encore, affirme que les musulmans complotent à remplacer la population d'origine blanche occidentale chrétienne. Soit le pire complot inventé de toute pièce depuis le protocole des sages de Sion. Cela a aboutit  aux attentats de Christchurch en Nouvelle-Zélande en 2019 ayant tué 51 personnes dans une mosquée.

La réponse de Mme Treinert aux centaines de mails d'auditeurs nauséeux après écoute de cette émission de la honte : "liberté d'expression".

NON. Mme Treinert en tant que directrice de France Culture vous n'êtes pas sans savoir que la liberté d'expression ne s'applique pas en France aux apologies de crimes contre l'Humanité, de racisme, d'homophobie car cela s'appelle incitation à la haine raciale et apologie de crimes contre l'Humanité car c'est un DÉLIT ! Soit vous êtes ignorante DU DROIT ET DE LA LOI DE LA RÉPUBLIQUE, et alors vous n'avez rien à faire à la tête de cette radio, soit vous nous prenez pour des imbéciles et alors vous n'avez rien à faire à la tête de cette radio non plus car vos auditeurs sont de loin les plus cultivés, critiques et bien informés du P.A.F. ! Et ils savent que ce que vous dites et faites est inacceptable et relève du tribunal. Votre place est donc devant un tribunal.

Zemmour, bon tout le monde le connaît je vais pas vous faire un paragraphe dessus, ce cher Finkie l'a invité pas moins de 2 fois ! A venir vomir ses idées dégueulasses et bêtes, dignes de CNews. Mais indigne du service public de radio car oui relevant du délit d'incitation à la haine raciale.

C'EST POURQUOI DÉSORMAIS JE DEMANDERAI AUX ASSOCIATIONS ANTIRACISTES DE CE PAYS À PORTER PLAINTE CHAQUE FOIS QUE VOUS INVITEREZ CE MALADE NÉO NAZI À VENIR CRACHER SA HAINE SUR NOTRE RADIO CAR RADIO FRANCE NE VOUS APPARTIENT PAS ELLE APPARTIENT À SES USAGERS COMME TOUT LE SERVICE PUBLIC. ET SI JE NE TROUVE PAS PRENEUR JE PORTERAI PLAINTE EN MON NOM OU EN CELUI D'UNE ASSOCIATION D'AUDITEURS DE RADIO FRANCE. CAR NOS IMPÔTS NE SERVIRONT PAS À PAYER UNE REDEVANCE POUR DES FASCISTES, DES RACISTES, ET DES ANTISÉMITES MME TREINERT !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’impunité et la lâcheté des puissants
Après la révélation des accusations contre l’ancien ministre, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire. Au-delà de son devenir judiciaire, cette affaire nous interpelle sur l’insuffisance de la lutte contre les violences sexuelles et sur l’impunité des sphères de pouvoir.
par Lénaïg Bredoux
Journal — International
Le nouveau variant Omicron, identifié en Afrique australe, déjà repéré en Europe
La communauté scientifique est en alerte depuis l’identification d’un nouveau variant au Botswana. Les premiers séquençages en Afrique du Sud font craindre une propagation à grande vitesse. L’Organisation mondiale de la santé vient de le classer parmi les variants préoccupants et l’a baptisé Omicron.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — International
UE : Paris et Rome s’accordent à moindres frais pour tenter de peser dans l’après-Merkel
Emmanuel Macron et Mario Draghi ont conclu un traité pour tourner la page des années de tensions entre la France et l’Italie. Une façon aussi, pour le président de la République, de se rapprocher d’un homme bien plus influent que lui sur la scène européenne.
par Ludovic Lamant et Ellen Salvi
Journal — France
Dans la Manche, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila

La sélection du Club

Billet de blog
Tragédie de Calais : retrouvons d’urgence notre humanité
Au moins 27 personnes sont mortes noyées au large de Calais ce mercredi 25 novembre. Ce nouveau drame vient alourdir le bilan des morts à cette frontière où, depuis une trentaine d’années, plus de 300 personnes ont perdu la vie, soit en essayant de la franchir soit en raison de leurs conditions de (sur)vie sur le littoral Nord.
par La Cimade
Billet de blog
Ça suffit ! Pour un accueil inconditionnel des exilé.es
Allons-nous continuer à compter les morts innocents et à force de lâcheté, d’hypocrisie et de totale inhumanité, à nous faire contaminer par un imaginaire rance de repli sur soi qui finira par tout.es nous entraîner dans l’abîme ? Non, il faut commencer par rétablir les faits avant que de tout changer en matière de politique migratoire et de droit des étrangers.
par Benjamin Joyeux
Billet de blog
L'Europe-forteresse creuse sa tombe dans le faux abri de ses fantasmes d'invasion
L'épisode dramatique à la frontière Pologne/Biélorussie confirme une fois de plus la fausse sécurité d'une Europe-forteresse qui se croit en sécurité en payant pour refouler et bloquer migrants et réfugiés, ignorant ses fondements, ses valeurs, son histoire. La contre-offensive massive à rebours des renoncements successifs matraqués en certitudes au coin du bon sens est une nécessité vitale.
par Georges-André
Billet de blog
À l'indignation, monsieur Darmanin, a succédé la rage
Au lendemain du drame qui a coûté la vie à 27 personnes dans la Manche, Michaël Neuman, directeur d'études au Centre de réflexion sur l'action et les savoir humanitaires de la fondation MSF, dénonce les responsabilités de l'État français et du ministre de l'Intérieur.
par Médecins sans frontières