PUIS-JE VOUS DIRE QUE J'AI HONTE ?

Mais dois-je pour autant m'excuser ?

A 72 ans, l’avenir de la France m’importe bien moins que l’avenir des générations qui me poussent gentiment vers la sortie.

J’ai honte pour elles. Honte. Et pourtant je n’y suis pour pas grand-chose, si ce n’est la crédulité d’un monde meilleur en étant consumériste, dont les leviers ont été le crédit facile, les congés supplémentaires, et surtout la télévision.

Je n’ai pas connu la guerre, j’ai connu les trente glorieuses, et aujourd’hui j’ai une retraite qui me permet de vivre modestement mais décemment. De quoi donc me plaindrais-je ?

Ma retraite, c’est la génération qui me suit qui me la paie. La génération sacrifiée qui va de plus connaître la prochaine guerre qui paraît programmée.

Et c’est cela qui m’est insupportable !

Guilain LANTIN

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.