A quoi sert la M.D.P.H.

Malgré un handicap, la MDPH ne fait rien

Nous sommes un couple ou tous les deux sont invalides. Nous sommes tous les deux retraités pour invalidité de la fonction publique.

Suite à nos handicaps nous avons demandé à bénéficier de la carte d'invalidité et de stationnement. Mon épouse a obtenu les deux, moi j'ai obtenu la carte de stationnement et de priorité (et non d'invalidité).

Depuis je me bats tous les ans pour obtenir la carte d'invalidité. En effet, la carte d'invalidité permet, entres autres, à obtenir 1/2 part supplémentaire pour la déclaration des revenus, ce qui me permettrai de payer un assistant de vie.

Concernant le taux de 80% qu'il faut atteindre pour bénéficier de la carte d'invalidité, je pense qu'avec toutes les affections que j'ai et qui me handicapent je les ai largement atteints. Du coup, comme je n'ai pas obtenu ce que je voulais j'ai engagé une procédure judiciaire, non sans avoir utilisé tous les moyens à ma disposition pour l'éviter. Mais sans succès.

La procédure est engagée depuis 1 an maintenant. Et mis à part le courrier de mon avocat pour engager la procédure, rien ne s'est passé jusqu'à aujourd'hui. Comme quoi, il ne faut pas être pressé.

Je n'ai jamais été expertisé. Donc je ne vois pas comment ils peuvent déterminer le pourcentage de handicap. En revanche s'ils devaient uniquement se baser sur les documents médicaux que je leur ai fourni, je devrais facilement dépasser les 80% même en ne prenant en compte que deux ou trois affections.

Mais bon, la justice tranchera. Je ne sais pas quand, mais elle tranchera.

Concernant la P.C.H., j'ai embauché un assistant de vie que je paie entièrement, vu que je n'ai aucune aide P.C.H., ni d'aide pour les cotisations, vu que je n'ai pas la carte d'invalidité. J'en ai besoin tous les jours, plusieurs fois par jour. Là également, refus de prise en charge.

J'ai également fait des demandes de P.C.H. pour l'adaptation de notre logement. Nous avons adapté entièrement notre salle de bain sans aide financière de la M.D.P.H.. Refus de prise en charge.

J'ai fait installer une rampe d'accès pour fauteuil roulant également sans aide de la P.C.H.. Refus de la M.D.P.H..

Nous allons faire installer un élévateur (ascenseur) entre l'entrée de notre maison et les pièces à vivre à l'étage. Idem refus de la M.D.P.H..

En somme, je me demande s'il ne faut pas être quasiment mort pour bénéficier d'une aide quelconque de la M.D.P.H..

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.