Tribune : Appel du 18 juin 2021, pour une union sacrée du vivant pour le vivant

Cette tribune accompagne l'Appel du 18 Juin 2021 et invite à la reliance pour une société plus juste, plus écologique, plus démocratique et plus solidaire - en somme - , plus résiliente. Première proposition de passage à l'acte : rejoindre : https://primairepopulaire.fr/ Co-signée par des citoyennes et citoyens résistants contemporains et des personnalités engagées, #Lappeldu18Juin2021

#Lappeldu18Juin2021

Le 18 juin.

Ce jour historique nous rappelle que d'autres futurs sont possibles et qu'il suffit de quelques personnes conscientes, engagées et résistantes pour transformer une société, pour changer la face du monde.

C'est pourquoi nous souhaitons renouveler cet appel solennel. 

Les pandémies surgissent et s'installent, les dérèglements du climat s’accélèrent, les inégalités se creusent, la démocratie recule, alors que la récession avance. Les politiques de transition peinent et celles d'adaptation qui anticiperaient ces nouvelles donnes sont quasi inexistantes.

Face à ces enjeux d'une complexité jamais atteinte à l'échelle de nos civilisations, de nombreuses personnes - les invisibles, les anonymes, les inconnus, les "sans nom" (à l'image de celles et ceux qui se sont mis en danger notamment durant la seconde guerre mondiale) - sont mobilisées chaque jour, car chaque jour compte. Femmes et hommes œuvrent ensemble à titre individuel ou collectif, dans les entreprises, les associations et les collectivités, pour une société plus juste, plus écologique, plus démocratique et plus solidaire - en somme, plus résiliente. 


De fait, la Résilience est notre aptitude à nous rétablir et à vivre de manière satisfaisante en surmontant l'adversité. Ainsi de nombreuses initiatives convergent et forment des réseaux d'organismes, de collectifs et bien sûr de citoyens :  les réseaux climat, Les Jours Heureux, le pacte pour la transition, le Conseil national de la nouvelle résistance, et plus récemment la primaire populaire.

En 1940, des réseaux de la Résistance convergeaient et s'unissaient, tel le réseau Gallia. 

Aujourd'hui, de la même manière, il nous faut "nous relier" pour Gaïa, pour la biosphère et l'humanité.

Cette "Reliance", notre aptitude à nous relier les uns et les autres, est indispensable pour assurer notre Résilience collective, pour maintenir les conditions de la Vie et toute sa biodiversité, pour la Vie démocratique, pour la Vie ensemble.

Aussi, le "réseau Gaïa", collectif de citoyennes et de citoyens propose une actualisation de l'Appel du 18 Juin 1940 (voir le texte associé), en forme d "up-cycling" adapté aux enjeux contemporains du XXIème siècle.  

Comme martelé dans l'appel du 18 juin revisité, "rien n'est complètement perdu pour la Terre. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire pour le vivant" . Le texte appelle à utiliser "l'immense capacité d'action collective des citoyennes et des citoyens pour le vivant.

Nous pourrons vaincre dans l'avenir par la non-violence, la sobriété, l'efficience et la reliance (...), par une union sacrée du vivant pour le vivant".


C'est pourquoi nous appelons à soutenir les initiatives de reliance et de transformation, afin de réussir l « union sacrée » des citoyennes et citoyens pour une démocratie vivante et nous vous invitons toutes et tous à cette occasion à rejoindre la primaire populaire

"Quoi qu'il arrive, la flamme de la résilience ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas !"

"DEMAIN, comme aujourd'hui, nous communiquerons sur les réseaux et média libre."

Pour bien comprendre, signer et rejoindre la primaire populaire, connectez-vous sur : https://primairepopulaire.fr/

Les premiers signataires de cette tribune sont:

- Les militantes "sans nom" et les militants "anonymes", les citoyens "inconnus" et citoyennes "invisibles", toutes celles et ceux engagés dans la transition démocratique, économique, écologique et solidaire.

- Des personnalités dont:  Dominique Bourg, philosophe, Marie-Monique Robin, réalisatrice, Patrick Viveret, philosophe essayiste, Valérie Cabanes, juriste, Damien Carême, eurodéputé, Charlotte Marchandise, entrepreneuse, Jean-Pierre Goux, écrivain, Béatrice et Jean Paul Jaud, réalisateurs, Laure Noualhat, journaliste, Laurent Aillet, conseiller en risque, Claude Cahun, écrivaine, Rémy Degoul, journaliste...

* Une version audio ou vidéo est rendue disponible sur les réseaux et médias libres.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.