Prix négatifs du pétrole. Le point d'implosion de la "valeur".

La crise économique actuelle est la superposition de deux crises, une crise de surproduction de Capitaux et une crise de surproduction de biens inutiles.

Prix négatifs du pétrole. Le point d'implosion de la "valeur".
La crise économique actuelle est la superposition de deux crises, une crise de surproduction de Capitaux et une crise de surproduction de biens inutiles.
La dissociation entre la masse des capitaux en circulation, et la valeur monétaire des biens produits est tellement effarante, que tous les liens qu'on voulait imaginer  entre les deux sont complètement brisés.
L'Economie est une idéologie, c'est à dire l'explication transcendante que la classe bourgeoise donne de son pouvoir, elle devenue une superstition à partir du moment ou elle a cessé d'utiliser de quoi mesurer ses performances, en virtualisant la monnaie.
Ainsi on prétend aujourd'hui qu'un baril de pétrole "vaut" n dollars.
Mais que valent le Dollar, l'Euro le Yuan ou n'importe quelle monnaie ?
La seule réponse est circulaire: le Dollar vaut 1/n baril de pétrole.

Et des milliards d'humains, vont voir leur vie changer à cause de ce genre d'équation grotesque.
Et quelques millions d'autres vont être payés pour nous expliquer que tout ça est rationnel, ou que si on utilisait leurs services , plutôt que ceux des  autres, ça le deviendrait.
Je suggère qu'on les paye en liquide, en pétrole par exemple, un accident est si vite arrivé !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.