Le monde comme il va

Conte philosophique en plusieurs épisodes

2018 du temps humain- SIEGE DE L'ORGANISATION

Au siège de l’organisation de l’univers personne ne plaisantait, on ne traitait que des affaires sérieuses.

Les différentes galaxies avaient chacune leur représentant et pour chaque soleil un responsable était chargé de veiller au bon fonctionnement du système.

Globalement on considérait que ça ne tournait pas si mal, même si le monde était une chose complexe et parfois inattendue.

Cependant, dans ce grand bazar intersidéral, encore une fois la terre faisait parler d’elle et sur cette minuscule planète, dans un tout petit pays, la France, une infime particule grosse comme un ciron, un être insignifiant se distinguait par sa suffisance et son arrogance; il se prenait pour Jupiter.

C’est ainsi que sur cette planète étrange, les hommes de l’antiquité avaient nommé le plus grand des dieux car il fallait qu’ils donnent un nom à celui qu’on ne nomme pas. Ça devait les rassurer.

Au siège de l’organisation, le chef, on l’appelait tout simplement patron.

La réunion avait un ordre du jour étoffé:  faire un point sur la mise en place des dernières galaxies et de l’implosion du dernier trou noir qui avait fourni une énergie considérable.

L’univers était en expansion, c’est ce qui comptait, il se développait.

Le dernier point à aborder concernait la terre. Il fallait prendre une décision.

Non, encore une fois cette fichue planète qui faisait son intéressante. Il y avait même dans l’assemblée certaines voix qui s’élevaient pour dire qu’on aurait pas dû laisser se développer cette forme de vie qui allait finir par la détruire ; pollution, armes de destruction massive, les hommes se sont donnés les moyens de détruire eux-mêmes la Terre et puis il y a les présidents, les dictateurs, ceux qui pètent plus haut que leur cul. 

- Je m’excuse d’être aussi trivial, poursuivit HELAS, le superviseur de la galaxie solaire, mais ils deviennent tous insupportables. Le pire c’est le TRUMP américain, mais celui qui m ‘énerve le plus c’est le MACRON non pas pour ce qu’il est, mais ce pour qui il se prend. Vous me direz y’en a d’autres et pas des moindres Le POUTINE, le KIM JONG , le BOLSONARO, le XI JINPING …..

Le patron prit la parole:

-  Qu’en dis-tu , HELAS ?

- Je vous propose d’envoyer le sous-ange HIBOUC, il devra nous dire à son retour s’il faut détruire ou pas ce minuscule pays que tu appelles la France voire supprimer les hommes de la surface de la terre et laisser enfin se développer une forme de vie pacifique.

- Je te rappelle qu’il y a quelques siècles de temps lunaire, nous avions envoyé son cousin faire un point sur la Perse. Nous savons depuis que rien n’est parfait et nous avons beaucoup pardonné, mais il est peut-être temps de corriger l’engeance humaine.

HELAS, le responsable de la nébuleuse solaire renchérit:

- Bon patron je vous avoue, j’ai pensé à une bactérie ou un virus.

- Bonne idée, reprit le chef, on verra ça plus tard.

à suivre..

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.