Blog suivi par 23 abonnés

Le blog de ROBI MORDER

  • Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre

    Par | 12 commentaires | 23 recommandés
    Calamiteux bilan de toutes celles et de tous ceux qui par leur idéologie néo-libérale, ont volontairement refusé de voir une crise pourtant annoncée. ils nepeuvent en être responsables et mener une autre politique. Qu’ils laissent la place, il ne manque pas des capacités dans le pays, les initiatives citoyennes en attestent.
  • UN VIRUS TRES POLITIQUE aux éditions Syllepse

    Par | 1 recommandé
    La crise sanitaire est en soi une dénonciation du néo-libéralisme et des systèmes de domination. Mais la dénonciation ne suffit pas: dans les résistances et luttes du moment se dessinent d'autres perspectives surgies "d'en bas". Ce livre téléchargeable aux éditions Syllepse en est à sa quatrième édition et apporte nouvelles et documents des cinq continents.
  • Michel Lequenne: Nous l'appelions «l'idole des jeunes»

    Par | 4 commentaires | 10 recommandés
    Michel Lequenne est mort, c’était le dernier des « dinosaures » qui, contre vents et marées, quand il était minuit dans le siècle ont transmis l’héritage révolutionnaire autant anti-capitaliste qu’anti-stalinien. Rappels d'une jonction d'une tradition non dogmatique avec des militants de la jeune génération des années 1970.
  • PRIME ANTI-GREVE: SNCF HORS LA LOI?

    Par | 1 commentaire | 8 recommandés
    L'attribution d'une prime à des salariés qui n'ont pas participé à un mouvement de grève est discriminatoire et illicite. C'est ce qu'a tranché la Cour de Cassation dans un arrêt du 1er juin 2010. Il est curieux que les services des ressources humaines de la SNCF ignorent à ce point le droit du travail, à moins qu'ils considèrent que le droit du travail n'est pas fait pour eux!
  • Démocratie sociale et «autoritarisme libéral» de l'Etat

    Par | 3 commentaires | 13 recommandés
    « Syndicat majoritaire », « négociation », « accord »… Beaucoup de mots utilisés pour opposer les « bons » raisonnables aux « syndicats radicalisés» imposant un « enfer ». Vocabulaire bien impropre quand on demande au salariat et à sa représentation de mettre en application des règles décidées unilatéralement par l'Etat.
  • Etudiant-es: «Lorsque le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt»

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    «Lorsque le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt» (proverbe chinois). Les idiots furent nombreux à se contenter de tourner le regard vers une porte de ministère sortie de ses gonds plutôt que sur les réalités étudiantes. Il est temps de s’attacher à comprendre ce qu’est cette précarité étudiante qui ne se réduit pas à des chiffres
  • 1er novembre 1954: une déclaration de Mohammed Harbi

    Par | 19 commentaires | 11 recommandés
    L’événement du 1er novembre, événement fondateur ou le prélude d’un régime militaire? L'Algérie entrée dans la sphère capitaliste en 1830 n’en est jamais sortie. L’ouverture vers le socialisme est mort-née. Le mouvement citoyen « Hirak » est une réaction venue d’en bas contre la dépossession et l’oppression. Quelques soient ses limites il est aujourd’hui le porteur de nos espoirs.
  • Croisade anti jeune: délire ou désir?

    Par | 24 commentaires | 21 recommandés
    « Jeune = manipulé » cela suffit pour disqualifier des idées et des arguments. Retour au vieux monde d'un "racisme anti-jeunes" comme on le qualifiait dans les années de l'après 68? ou symptôme d'une senescence accélérée?
  • Lettre ouverte à la ministre : restera-t-il des mémoires étudiantes?

    Par
    Lettre à Madame la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation : après la disparition de Paul Bouchet, François Borella, Jacques Sauvageot (et de bien d'autres), restera-t-il des mémoires étudiantes ? Premiers signataires: universitaires, archivistes, élu.es, ancien.nes ou actuel.les président.es de l'UNEF, de la FAGE, de PDE...
  • Après l'agression du 29 janvier contre le carré féministe à Alger

    Par | 3 commentaires | 11 recommandés
    Lors de la manifestation du vendredi 29 mars à Alger, le « carré des féministes » a été agressé violemment par d’autres manifestants que visiblement l’exigence d’égalité des droits dérange, suscitant une vive indignation et des protestations.