Soutient aux journalistes de Radio France

Soutient aux les journalistes contre un plan annoncé par la direction, qui vise soixante millions d’euros d’économies d’ici à 2022 et prévoit entre 270 et 390 suppressions de postes. Nous sommes pour le maintient de la qualité de service publique et de liberté de la presse à radio France. http://chng.it/zGSBdTM6

En tant qu'auditeurs nous souhaitons soutenir les journalistes contre un plan annoncé par la direction, qui vise soixante millions d’euros d’économies d’ici à 2022 et prévoit entre 270 et 390 suppressions de postes. Nous sommes pour le maintient de la qualité de service publique et de liberté de la presse à radio France.*

 

https://www.lemonde.fr/…/radio-france-premiere-journee-de-g… http://chng.it/zGSBdTM6

"De la musique dans le poste. Depuis mardi 18 juin au matin, les stations de Radio France (France Inter, Franceinfo, France Culture, une partie du réseau France Bleu) diffusent leur fameuse playlist en lieu et place des programmes habituels. Une partie des personnels a répondu à un appel à la grève, très suivi, pour protester contre un plan d’économie voulu par la présidence du groupe.

Selon le Syndicat national des journalistes (SNJ), « plus des trois quarts des salariés de Radio France [sont] en grève » mardi. Parmi eux, « 90 % de journalistes » de France Inter, où « aucune émission matinale » n’a été diffusée. Le syndicat signale également « une matinale très perturbée sur franceinfo et dans 37 des 44 radios locales de France Bleu » et des services administratifs « fortement mobilisés » ; il dénombre « 85 % de choristes en grève ».

  • Les raisons de la grève

L’intersyndicale (CFDT, CGT, FO, SNJ, Sud et Unsa) a lancé un appel à la grève pour protester contre un nouveau plan d’économie prévoyant 270 à 390 suppressions de postes.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.