Le tribalisme luba dans son apogée et le sataniste Félix Tshisekedi, ferme les yeux.

Chez Martin Fayulu, le soldat du peuple qui est très loin de ces préoccupations bassement tribales et ethno-tribalistes, ne peut absolument pas tolérer ces incartades et débordements verbaux au sein de "Lamuka", de ce monsieur qui porte, sans aucune surprise, d'ailleurs, la casquette d'un cadre de la formation politique de l'UDPS.

wakantcha-et-undps-et-felix-tshisekedi

Chez Martin Fayulu, le soldat du peuple qui est très loin de ces préoccupations bassement tribales et ethno-tribalistes, ne peut absolument pas tolérer ces incartades et débordements verbaux au sein de "Lamuka", de ce monsieur qui porte, sans aucune surprise, d'ailleurs, la casquette d'un cadre de la formation politique de l'UDPS.

L'agitation singulière que, ce proche de Félix Tshisekedi, prône un état de droit avec un slogan pompeux " le peuple d'abord", fait montre, d'une agression verbale inouïe contre la Nation congolaise est insupportable. Cette pathologie caractérisée, observée dans le chef des partisans de ce groupement politique inquiète.

Je n'ose pas croire un instant, que l'UDPS n'est pas un conglomérat et agglomérat des pensionnaires ou anciens pensionnaires d'un asile de fous !

Le soldat du peuple, Martin Fayulu que sa lutte est fondée sur le rétablissement des vraies valeurs de la république, s'affaire à apporter une valeur ajoutée, à cette nation paupérisée durant plus de 45 ans, une lieur d'espoir, au regard de son projet de société qui s'articule sur quatre axes :

-État de droit et Justice.
-Paix et Sécurité.
-Education recherche et Innovation 
-Renouveau culturel
Ce projet de société ambitieux "Lamuka" a des affluents et confluents qui débouchent sur le fleuve de 300 propositions concrètes pour améliorer le quotidien des Congolais.

En visionnant, ladite vidéo publiée sur les réseaux sociaux, que j'ai pris la peine de la remettre en ligne, me ramène sur une seule préoccupation de l'ordre fonctionnel pour la prochaine magistrature suprême : Si jamais par malheur, Félix Tshisekedi qui a montré ses limites et son incurie, devenait président, que va t-il se passer, le Congo survivra-t-il ?

D'aucuns diront, que Roger BONGOS se lance, la récupération et dans le tribalisme le plus primaire. Mais ceux qui me connaissent, diront le contraire de ces affirmations sans fondement, puisque ma chère et tendre épouse qui m'a donné des merveilleux enfants, est du grand Kasaï...

Par conséquent, le débat est clos sur prétendues mes intentions, au demeurant belliqueuses, à vouloir souffler sur les braises tribales.

J'ai eu froid dans le dos en visionnant cette vidéo qui a caractère insultant contre la nation congolaise où, quelques individus en appellent au génocide de autres tribus, par des propos subliminaux, à l'encontre d'autres qui ne seraient pas en adéquation avec leur mode de vie qui d'ailleurs, mérite quelques interrogations.

Je ne relève, pas la bassesse de cet individu que je tiens à vous rappeler qu'il est, l'un des communicants de Fatshi et de surcroit, secrétaire fédéral de l'UDPS-Canada.

Je dis une seule chose qui pourra peut être vous surprendre, mais c'est la triste réalité que j'ai vécu. J'ai, la chance et la douloureuse expérience en visitant Tshikapa et Mbuji-Mayi. Ce que j'ai vu de mes propres yeux, une situation lunaire et apocalyptique, à la lumière de leur opportunité géologique et gémologique, avec une richesse incommensurable du diamant.

Des gens qui marchent, piétinent et dorment avec des pierres précieuses, puissent vivre dans une époque aussi lointaine, qui ressemblerait à celle du moyen âge, sans eau, sans route, sans installations sanitaires et sans électricité avec des maison en torchis...

Il est vrai que, comparaison n'est pas raison...

waakantcha

Mais ces gens-là, doivent enlever la poutre qui barre leur vue, que de voir la brindille dans les yeux des autres. Ils devraient fermer définitivement leur clapet, avec tous ces leaders qui se réclament de cette région, devraient se cacher sous leur matelas et avoir honte !

Me dit-on: "la charité bien ordonnée commence par soi-même". pourquoi n'exercent-ils pas ce dicton dans leur grand et merveilleuse région, le Grand Kasaï aujourd'hui déserté et meurtri par le génocide perpétré par ceux qui sont amis de circonstance ?

Que feriez vous, si on accorde l'impérium avec la superficie de la RDC qui dépasse l'Europe occidentale ?

Ce discours reflète bien la folie ambiante qui nous distrait sur la toile avec tous ces talibans et ethno-tribalistes de caniveau...

Qu'a t-il fait, Félix Tshisekedi, ou son équipe en visionnant cette vidéo outrageante d'un homme tourmenté me dit-on, par les démons qui tirent le Congo vers le bas...?

A t-il déjà sanctionné, un de ces individus qui se lancent de ces exercices qui deviennent leur sport favori ?

Cet individu qui ressemblerait à un malade mental, a-t-il été puni ou rappelé à l'ordre avec une sanction disciplinaire ? "Dis moi qui tu fréquentés, je te dirai qui tu es"
Ces genres de scène, vous ne les verrez jamais dans l'équipe de "Lamuka" Et voulez-vous accorder le pouvoir de ces déséquilibrés avec un comportant anti-démocratique ?

Mon vote est fait, en visionnant tous les inepties publiées sur le réseaux sociaux, qui caractérisent, l'état d'esprit d'un groupe de gens malfaisants qui sans scrupules qui brandissent leur slogan à tort ou à raison: "le peuple d'abord" !

* Sataniste : référence faite à ses incantations (nécromancie)  et rites apparentés au diable, sur la dépouille de son défunt père qui n'est pas enterré depuis deux ans

Roger BONGOS

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.