ROGER BONGOS
Rédacteur en chef " Afrique Rédaction " actualité, actualité africaine, RDC, Magazine en linge, traitant l'actualité africaine en continu...
Abonné·e de Mediapart

189 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 févr. 2020

Appel patriotique de Roger BONGOS, afin de soutenir l'Evêque Mukuna !

Mon père disait toujours: "le pardon est une arme redoutable si celui-ci est fait publiquement de surcroit, dans une grande sincérité". Il s'érigera contre ceux qui douteraient de cette repentance d'une grande sincérité qui en outre, édifie tout le monde.

ROGER BONGOS
Rédacteur en chef " Afrique Rédaction " actualité, actualité africaine, RDC, Magazine en linge, traitant l'actualité africaine en continu...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Appel patriotique de Roger BONGOS à la diaspora, afin de soutenir une fois pour toute, l'Evêque Mukuna !

Qui aime le Congo, suive l'Évêque Mukuna .

Qui n'a jamais fauté dans sa vie, lève son petit doigt... ?

Mon père disait toujours: "le pardon est une arme redoutable si celui-ci est fait publiquement de surcroit, dans une grande sincérité".

Il s'érigera contre ceux qui douteraient de cette repentance d'une grande sincérité qui en outre, édifie tout le monde. C'est le cas pour notre ami, l'Évêque Mukuna. Bienvenue à la maison !!!

Reconnaître ses erreurs, élève celui qui a été dans le mal... On dit en français « une faute avouée est à moitié pardonnée »...!

Ce que l’Evêque a fait, c'est le summon de l'excellence en matière du pardon.

L'Evêque Mukuna est allé loin dans sa repentance à l'égard de la diaspora et en même temps, il met la diaspora sur le piédestal en saluant sa vision et sa clairvoyance...

Qu'est ce qu'on pourra dire de mieux sur ce qu'il a pu dire sur le combat noble de cette diaspora aujourd'hui, insultée dénigrée par le président nommé, l'inconscient de Félix Tshilombo avec son vocable sur les « Combattantabas ».

Je serai étonné et scandalisé aujourd'hui qu'un quidam lève son doigt qui ne pointe pas la Lune, mais son nez pour fustiger les paroles de celui qui a été séduit par le combat mené par ladite diaspora.

Il faut savoir ce que vous voulez réellement !

Si c'est votre fonds de commerce, alors croyez-moi, avec mon expérience acquise durant ce pénible combat, il subira la courbe de Gauss !

C'est quoi le but ne notre combat, n'est ce pas de ramener ceux qui étaient réfractaires, des égarés à notre cause, vers notre idéal ?

N'est ce pas là, la vraie victoire de nos actions ?

Prenons cet exemple qui choque tout le monde où on voit certains faux combattants jadis qui se battaient avec nous, mais avaient leur agenda caché.

Ceux-là, ne méritent ni respect encore moins la considérable. Leur place, c'est l'échafaud !

Volontiers, je m'associerai à l'action salutaire, et téméraire soit-il de l'Evêque Mukuna qui prend d'énormes risques pour ce éveil patriotique qui d'ailleurs est la définition même de notre combat.

Il est par excellence, notre relais, la corroie de transmission au Congo de notre combat qui touche pratiquement à sa fin. Oui, nous abordons le dernier virage qui nous permettra de sortir le pays de l'ornière.

Le patriarche Julien Ciakudia, Isidore Ndaywel, Kwebe Kimpele, Honoré Ngbanda ne me contrediront pas.

Dans une logique intellectuelle il me donneront raison ou simplement adhéreront à cette nouvelle pensée patriotique.

N’ont-ils jamais commis d’erreurs dans leur vie, ce que vous soutenez aujourd’hui ?

Je me souviens encore de la déclaration de Ngbanda à Montreuil en 2009, si ma mémoire ne me trahit pas, lors de sa première conférence de presse, il demandera pardon aux congolais de ce qu’il avait supposé fait à l’époque de Mobutu où tout le monde connaît son parcours.

On dit dans un dicton ancien propre à nos Us et traditions : « lorsqu’on tombe, il faut commencer à regarder là où tu as commencé à glisser » Fin de citation !

Quelle est, la portée de son pardon (sic) aujourd’hui ?

N’a t-il pas à la lumière de ses actions patriotes incessantes, convaincu tout le monde ?

La base que nous recherchons tous dans notre combat, l'Évêque Mukuna, la détient, n’en déplaise à ses détracteurs !

Epargnez-nous votre petite conscience qui consiste à dire que vous êtes les seuls, nous sommes les seuls à détenir la vraie vérité, en ayant la conscience propre.

Fédérons-nous et chassons les ennemis du Congo et leur château de cartes d’écroulera !

Roger BONGOS

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le passe vaccinal définitivement adopté sous les invectives
Avec 215 voix « pour » et 58 « contre », le projet de loi « renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire » a été adopté par le Parlement dimanche, lors d’un ultime vote des députés. Après de nouveaux débats houleux sur l’utilité et la proportionnalité de sa mesure principale : le remplacement du passe sanitaire par un passe vaccinal.
par Joseph Confavreux
Journal — France
Mélenchon à Nantes : un show pour satelliser ses adversaires
Dans une salle entourée d’écrans projetant des images de l’espace, le candidat insoumis à la présidentielle a évoqué sa ligne en matière de politique spatiale et numérique. Il a aussi beaucoup parlé d’écologie et, un peu, d’union de la gauche.
par Pauline Graulle
Journal
La Gauche révolutionnaire rattrapée par la vague #MeToo
Ce mouvement d’inspiration trotskiste, qui opère depuis Rouen, affronte une sérieuse crise interne avec la remontée à la surface de violences sexuelles supposément commises par l’ancien dirigeant du mouvement, au début des années 2010. L’affaire arrive devant la justice.
par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Journal — France
Élèves handicapés : les vilénies de Zemmour, le tollé, et après ?
Les adversaires d’Éric Zemmour ont fait part samedi de leur indignation après ses propos sur « l’obsession de l'inclusion » scolaire, qui serait « une mauvaise manière faite aux autres enfants ». Une « obsession » qui manque pourtant cruellement de moyens en France. Et jusque-là, de propositions à la hauteur.
par Caroline Boudet

La sélection du Club

Billet de blog
Les rendez-vous manqués de la gauche avec l’école (1/2)
Si l’on veut faire progresser la cause de l’école, il faut faire un bilan complet des politiques scolaires de la gauche quand elle était au pouvoir mais aussi lorsque, dans l’opposition, elle tentait de faire avancer son propre agenda.
par Françoise Clerc
Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin
Billet de blog
La lutte continue !
La lutte continue ! Mais il ne suffit pas de l’énoncer, il faut la faire vivre. Ce n’est que dans la continuité de la mobilisation que nous parvenons à obtenir des avancées, si petites soient-elles. En cette année de présidentielle, les citoyens ont tout intérêt à profiter de cette période pour se rendre visibles et audibles pour faire avancer leurs revendications et apostropher un gouvernement réfractaire aux avancées socio-économiques à destination des petits salaires.
par aeshloi2005