RDC: faux candidat, Félix Tshisekedi,vient de signer son assassinat physique.

Un autre arbre qui cache la forêt infestée de carnivores, hyènes, charognards et reptiles. Si cette dame au nom d'emprunt d'Yvette LUBALA, serait l'épouse légitime du président de la CENI Corneille Naanga, on peut dire avec certitude, qu'il y a conflit d'intérêts et que le président de cette dite Commission Electorale Nationale Indépendante, devrait déposer sa démission.

46525530-575641466208455-7719989266842910720-n

Un autre arbre qui cache la forêt infestée de carnivores, hyènes, charognards et reptiles.

Si cette dame au nom d'emprunt d'Yvette LUBALA, serait l'épouse légitime du président de la CENI Corneille Naanga, on peut dire avec certitude, qu'il y a conflit d'intérêts et que le président de cette dite Commission Electorale Nationale Indépendante, devrait déposer sa démission.

On comprend maintenant pourquoi le camp de la majorité présidentielle, FCC, UDPS y compris, militent pour la mise en place de ces machines (MAV) qui serviraient à tricher avec déjà la bénédiction de la SADC.

D'après les informations que nous avons en notre possession, le président de la CENI a déjà confectionné sous les injonctions de de Kabila, sa liste de noms, de ses amis, envahisseurs avec des visages de nilotiques. Des homme politiques qui ont servi, l'occupant, des partis politiques, particulièrement, ceux qui ont dit à qui veut l'entendre: "qu'ils partiront aux élections avec ou sans machine à voter".

Ceux-là, recevront, la grosse part du lion avec au moins, 90 députés, au regard de leur compromis (traitrise) et deal.

Kingakati où l'imposteur y vit, a trois atouts majeurs dans sa poche. Trois Jokers qui font que, personne pourra gagner ces élections si jamais on écarte pas Félix Tshisekedi qui joue le jeu du pouvoir avec l'épée de Damoclès qui est sur sa tête, la machine à voter, et la présence des témoins dans chaque bureaux de vote.

Au moins deux témoins par rapport à la loi électorale sur les 90 000 bureaux de vote. Ce qui fait, plus de 180 00 témoins.

Celui qui se fait appeler Joseph Kabila, a deux dauphins, un dans l'opposition, et l'autre connu dans la majorité présidentielle.

Il jouera sur trois tableaux, à savoir :

1 Si la MAV passe, il est pratiquement sûr, de gagner haut la main, ces fichues élections où tout est programmé pour que le FCC, gagne;

2 La complaisance de Félix Tshisekedi via Vital Kamerhe qui d'ailleurs, fera gagner, Joseph Kabila, sur tous les tableaux, puisque Vital Kamerhe est le précieux pion de l'occupant dans l'opposition.

Vital Kamerhe, sera récompensé gracieusement, d'avoir semé la zizanie dans l'opposition et surtout, d'avoir obtenu de Félix Tshisekedi, la signature qui placera le FCC au centre de la victoire. Une victoire qui se jouera sur les deux faces de la pièce de monnaie (FCC-UDPS). Comme disait Laurent Gbabgo: "On gagne, on gagne!"... 

 

dstrqw6wkaabecp-1
 

dstrxc3xgaypgm5

En lisant ce deal, que vous avez en pièces jointes, on s'aperçoit, que Vital Kamerhe a tout raflé. Surtout, les postes stratégiques, les ministères régaliens et surtout, la présidence du Sénat.

Pourquoi, j'insiste sur la présidence du Sénat ?

Lorsqu'il y a destitution du président de la république, décès, où encore son assassinat, c'est tout bonnement, le Président du Sénat qui assumera l'intérim, selon la constitution de la république démocratique du Congo. Et là, l'imposteur Joseph Kabila, rentrera en jeu et reviendra, pour continuer sa sale besogne, tout en sachant qu'il auront le poste important laissé à Vital Kamerhe, la défense...Ils pourront mater comme ils savent faire, la population et l'état d'urgence sera instauré avec couvre-feu.Voilà, les enjeux que Félix Tshisekedi n'a pas saisi, et il n'a pas saisi non plus que son assassinat est programmé dans l'accord qu'il vient de signer. 

D'aucuns diront, qu'il n'est pas tenu de respecter ces accords de Nairobi, dès qu'il accéderait à la magistrature suprême...L'histoire est là, pour nous rafraîchir la mémoire avec l'assassinat de Mzé Kabila qui d'ailleurs, claironnait, qu'il ne respectera pas le deal avec ses alliés qui deviennent, les envahisseurs de la RDC aujourd'hui. Qu'il sache une seule chose, qu'il a signé ce deal avec un homme particulièrement pernicieux, de surcroit rwandais d'origine.

Et enfin, le bourrage des urnes au profit d'Emmanuel Shadary tout en corrompant tous les assesseurs et témoins qui seront sous les bottes de l'occupant. Je tiens à rappeler ici qu'Emmanuel Shadary, au le soutien de l'armée qui supervisera ces dites élections.

Le candidat de la majorité présidentielle, aura, accès à toutes les logistiques, les régions et le soutien de tous les gouverneurs de 26 provinces ainsi que, l'appui des institutions de la république, en ayant ses témoins dans les 90 000 bureaux de vote.

Les congolais devraient se réveiller en dénonçant la trahison de Félix Tshisekedi, d'avoir livré et vendu le pays à l'occupant.

A son arrivée à Kinshasa, il devrait être accueilli par les jets de pierres en guise de protestation.

Seule option qui reste, c'est de faire appliquer l'article 64 de la constitution qui parle du soulèvement populaire. Parce qu'on ne laissera pas le soldat du peuple qui a réellement, les mains propres"Maboko Pembe", de gagner ces élections qui sont, à sa portée, suite à l'incurie et la goujaterie manifeste de Félix Tshisekedi mises en lumière, ces derniers jours...

Roger BONGOS

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.