RDC:la meute talibane ethno-tribaliste et UDPS, auront du mouron à se faire.

Ceux qui s'attaquent à l'indépendance journalistique, des lanceurs d'alertes, à l'occurrence, Roger BONGOS et Freddy Mulongo, en les menaçant physiquement et téléphoniquement, tout proférant des insanités sur leurs publications respectives, se mettent le doigt dans l'oeil.

 

 

3301bec7-3ed8-4727-8d9a-84634c26e4c9-w1023-r1-s-2

Ceux qui s'attaquent à l'indépendance journalistique, des lanceurs d'alertes, à l'occurrence, Roger BONGOS et Freddy Mulongo, en les menaçant physiquement et téléphoniquement, tout proférant des insanités sur leurs publications respectives, se mettent le doigt dans l'oeil.

Nous allons, comme disait Charles Pasqua: "terroriser ces terroristes talibans appartenant à l'UDPS, valets de leur chef tribal, qui d'ailleurs ne sera jamais président de la RDC.

Qui l'eut cru sur cas spécifique d'Etienne Tshisekedi, qui s'est " bataillé durant 36 ans, sans s'asseoir dans le fauteuil suprême ?

Nous n'avons pas été impressionnés par l'imposteur de Kingakati, qu'on a cloué au pilori et livré aux chiens. Ce n'est pas, un tigre en papier qui nous fera courber l'échiner !

Le président qui a été élu nuitamment à la Douma par ses affidés ethno-tribalistes, ne veut pas du tout de la présidence de la république. Tel père, tel fils...

Il voudrait simplement faire le carton plein lors du prochain scrutin, et servir de ce plébiscite là in fine de négocier, la mise en place d'un gouvernement d'union nationale où il sera premier ministre. Puisqu'il ne gagnera jamais ces élections avec la machine à tricher...Qui a lu le dernier rapport anglais sur Kabila et sa famille ?

Vous aurez la mesure de ce qui se trame à l'issue de ce scrutin présidentiel, au demeurant hypothétique.

Imaginez un instant que cet individu avec sa meute devient le magistrat suprême de la Nation. Que sera notre sort ? Et que deviendra cette république déjà morcelée par la crise profonde ethno-tribaliste ? 
Avec également des visées régionalistes des uns et des autres. On sera 100 fois plus asservis que par ce régime kabilien, sanguinaire qui massacre à coup de machettes, la population de Béni, pour faire place aux tutsi "Tutsi-Power" qui occupent déjà, le terrain de ceux qui fuient la zone maculée.

N'oublions pas l'actuel dauphin de l'imposteur de Kingakati fut, l'ancien de l'UDPS, il avait participé à la vente avortée du Ile de Mateba où Etienne Tshisekedi était l'un des instigateurs de cette forfaiture. Une trahison sans précédent contre la république.

Roger BONGOS

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.