BARIL PICTURES, la société de production américaine en développement d'un thriller

La société de production américaine Baril Pictures prépare son deuxième film à destination de Netflix. Un thriller dont le tournage se déroulera à la frontière américaine avec un casting international.

Selon un article paru le 9 juillet sur le blog de MEDIAPART signé par "un inconnu" qui prétend que la société américaine Baril Pictures dirigée par le réalisateur Franck Phelizon serait en délicatesse avec plusieurs partenaires économiques et sous-traitants, et ne serait plus en mesure d’honorer le paiement de ses factures et le même article soulignant les mauvaises notes et étoiles des œuvres du cinéaste serait un rejet massif qui sonne le glas des ambitions du réalisateur et producteur ?

Une « rumeur » formellement démentie par la société BARIL PICTURES.  

Le dirigeant réalisateur Franck Phelizon assure : « Pour déposer le bilan, il faudrait être en liquidation judiciaire. Ce n’est absolument pas notre cas. Le réalisateur soupçonne une source d'être l’auteur «de l’article  fake news», et dénonce des pratiques de dénigrement classiques dans le secteur des sociétés de Web pour tenter d’affaiblir la notoriété d’une jeune entreprise dont il faut souligner que sa première production PARANORMAL INVESTIGATION a été acheté par le Leader mondial NETFLIX, offrant une feuille de route ambitieuse à cette jeune entreprise dont le film est sorti dans le monde entier, excepté en Chine et qui a bénéficié d'un bon accueil.

Selon Franck Phelizon, il peut exister des points de désaccords avec certaines entreprises ou sous-traitants, mais la volonté de Baril Pictures est d’honorer ses factures.  La situation économique actuelle du au Covid19 ralentit évidement une petite entreprise comme Baril Pictures.

Selon l'inconnu de l’article blog MEDIAPART du 9 juillet,  l’échec du dernier film de Franck Phélizon, Paranormal Investigation (film docufiction found footage) distribué par Netflix, mais qui n’aurait pas séduit le public et porté un coup d’arrêt brutal aux projets du réalisateur selon l’article.

Pourtant de "célèbres magasines" ont salués à plusieurs reprises le film affiché régulièrement dans "les plus gros succès "en 2019 sur NETFLIX.

En témoigne le très sérieux journal « LES ECHOS » (26 avril 2019) dans une tribune titrée "Pourquoi Salto, le futur « Netflix français », devra s'européaniser"  Dans sa rubrique « Miser sur des productions Française » dont voici un extrait :

Une des réponses pourrait être de miser sur des productions à petit budget – low cost ne rimant pas nécessairement avec low quality. En témoigne, sur Netflix, le joli parcours du film français «Paranormal Investigation» de Franck Phelizon, qui figure parmi les plus gros succès de la plateforme et pourrait même être bientôt décliné en série - si Damien Couvreur, directeur France des séries Netflix, décide de surfer sur cette réussite. Démontrant, ainsi, qu'il n'est pas impossible pour un réalisateur français de se hisser au niveau des blockbuster made in US – sans nécessairement avoir leur budget.

Comme le souligne l’article de NEWSLY (29 mai 2019) :  « Un des plus gros succès sur Netflix du moment » ou le magazine « ART CRITIQUE» :  Paranormal investigation, disponible sur Netflix, recommandé jusqu’à 97 % par les spectateurs et affiché à plusieurs reprises dans les plus gros succès de la plateforme, renouvelle magistralement ce dispositif.  ou encore "Le PARISIEN" qui titre « Paranormal Investigation » va vous faire frissonner.

Comme en témoigne également le magazine américain ECONOTIMES qui titre « The 5 Scariest Found Footage Horror Films »  (25mars 2019) plaçant PARANORMAL INVESTIGATION parmi les meilleurs films found footage des vingt dernières années.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.