Roland RICHA (avatar)

Roland RICHA

Abonné·e de Mediapart

3431 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 avril 2023

Roland RICHA (avatar)

Roland RICHA

Abonné·e de Mediapart

Bezalel Smotrich, le fasciste israélien qui rêve d’annexion

Le ministre des Finances de Netanyahou est aussi l’une des figures les plus détestables de son gouvernement. Il est venu jusqu’à Paris vomir sa haine des Palestiniens… sans être contredit.

Roland RICHA (avatar)

Roland RICHA

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Illustration 1

Le ministre des Finances de Netanyahou est aussi l’une des figures les plus détestables de son gouvernement. Il est venu jusqu’à Paris vomir sa haine des Palestiniens… sans être contredit.
Il s’appelle Bezalel Smotrich et se définit lui-même avec fierté comme un « fasciste homophobe ». Rien que de très banal. Par les temps qui courent, ce genre d’individus prolifèrent de par le monde. Smotrich, lui, est israélien. Pas l’Israélien de la rue, non. C’est un colon – il vit dans l’implantation de Kedumim, au nord de la Cisjordanie occupée. Depuis quelques mois maintenant, il est ministre des Finances, un poste de prestige au sein du gouvernement Netanyahou, dont il est un des membres les plus importants. Si important qu’il en arrive même à éclipser son acolyte Itamar BenGvir, du Sionisme religieux (nom de la coalition d’extrême droite qui les a réunis pour des élections gagnantes en novembre 2022 avec 14 sièges).
Mais Smotrich semble plus redoutable et plus malin que son compère. D’ailleurs, si Ben-Gvir est ministre de la Sécurité nationale c’est parce qu’il aime bien le côté baston contre les Palestiniens. Smotrich, lui, c’est un peu l’intello du binôme. Il n’est pas seulement ministre des Finances. Après avoir prétendu vouloir devenir ministre de la Défense, il a réussi à faire créer un nouveau poste de ministre au sein du ministère de la Défense, et ainsi devenir gouverneur de la Cisjordanie occupée. Sa mission : faire en sorte que les colons soient des citoyens israéliens à part entière, dépendants des lois d’Israël, alors que, sur le même territoire, les Palestiniens seraient sous le contrôle de lois militaires. On appelle ça l’apartheid.

Suite sur https://assawra.blogspot.com/2023/04/bezalel-smotrich-le-fasciste-israelien.html

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.