Première - PLUIE D'ETOILES - Retours du Champsaur

Retours en Ubaye
Le 9 octobre : le Grain de Sable au centre de Barcelonnette
Le 16 octobre : Les Thuilles à la salle polyvalente
A tous, très vite je vous partage l'événement et ses ambitions

D'où ?
Du Champsaur
Samedi soir Pluie D'Etoiles était à Buissard
L'équipe Routefilm l'a accompagnée dans le Champsaur, Hautes-Alpes
Une clôture d'un lieu aux expressions libres
Seb & Aurélie ont fait vivre la journée au Clac o Folies
Avec une programmation d'un début de journée Atelier masques argiles ..
16h
Les places chapeautées réchauffent la salle d'une journée glaciale
Il a neigé sur les sommets
Le film commence à 16H15
Pluie d'Etoiles se déroule avec un léger décalage
Le film se termine 1h33 après
Une courte pause pour s’oxygéner les poumons
Une grande respiration après un film musical et indépendant
Le Champsaur c'est un magnifique décors pour le peps
Un échange avec le public avec quelques réponses en suspens
La soirée débute par Seb, 1 des musiciens du film pour présenter un nouveau répertoire
Et pour poursuivre jusqu'à 23h30 avec de la music latino américaine d'un groupe venu de Marseille
Wouahh
Une journée de sons et de valeurs humaines ont réchauffés 14heures d'Automne
Après quoi, les instruments et les musiciens en demandent encore !
Incroyable malgré le gel, les personnes et le public sont présents
Le lieu vit de sons qui pour certains sont mémorables
Les 4 des 12 musiciens présents de l'œuvre commune Pluie D'Etoiles se retrouvent sur scène pour de nouveaux sons, sous une constellation éclairée
Bon ok je parle de moi
C'est parti !
Quand je rentre dans l'espace qui m'accueille je découvre les couleurs comme en automne ou au printemps, des sculptures qui retracent un parcours de scènes, un espace à hauteur d'échasses où les décors me surplombent et me raconte une histoire
Le gars du Patchanka je l'appelle Pat, il connaît sur le bout de son nez vibratoire le lieu qu'il nourrit
Je vais raconter ma soirée, bien sûr, pas la vie de Pat d'artiste intermittent créateur d'émotions vivantes
Oui j'adore la communication sur un des réseaux sociaux, celle avec les marionnettes, une vie sans doute nourrit par la curiosité, Pat ne va se vexer, il est aussi marionnettiste, une valeur sûre, elle se joue
Des milliards de marionnettes racontant des histoires dans des spectacles, sont nées de créateurs singuliers, ...
Une chouette rencontre
Les sons sortis d'instruments classiques, de touches blanches et noires, d'instrument a queue, de cordes, d'une contre basse et sa copine bassine, de cuivres, de bizarres oui de curieuses créations, de tubes sonores qui jouent les mélodies les plus délicieuses en claquant avec des tatanes qui me vont comme un gant, ..
Je prend le bateau qui nous emmène au rivage voisin pour me glisser sous les sons des courges séchées qui éclairent la paillote en tissus venus d'une route de la soie vers des mains chaudes bénévoles, elles entourent le lieu où milles histoires se jouent dans des coulisses rieuses et d'une organisation naturelle, elles accompagnent à tour de rôle les demandes et les commandes de ce lieu vivant, des mètres de rideaux noirs où j'aperçois des costumes, accessoires, structures, ..matériels organisés ...
Les tapis sont déroulés
La scène sous mes pieds ..
Les lumières se projettent sur moi
C'est un rêve
Dis-je
Comme si une horde d'Indiens coiffés, chantant, déhanchés, jouant d'un saxo poussiéreux qui soulève de la terre rouge, d'un batteur fou au torse peint qui tape des tambours et une flûte chantante à tour de rôle, ou d'un indigène chapeauté didgéridooiste en transe prenant la direction des notes du cosmos, ... Guitariste, bassiste du Graal d'un chanteur et d'une chanteuse qui font écho jusqu'à dans la vallée voisine ou des corps grimpent des murs de montagne comme pour me dire bonjour !
Wouahh
Je me suis endormie
J'ai tout vécue en parallèle
C'est l'effet t'es là :
T'es pas là
Je m'explique, ce n'est pas illicite
Je rêve
L’odeur du Café chaud, des crêpes oû s’étale une confiture du jardin me réveille

La table se remplit et plus tard s'articule une ballade dans les jeunes feuilles tombées au sol
Puis arrive Caroline, radieuse d'un week-end yoga, une pratique que j'apprécie avec l'étoile notre soleil, elle crie d'un son pur sur une terre fabriquée et improvisée d'où s'élèvent des poussières d'étoiles qui forment une géométrie parfaite.
Beau
wouahh
Le spectacle, vivant, créateurs d'émotions, je ris et je fais même mine de me plaindre tellement je suis bien, le spectacle vivant ne pourra jamais être remplacé par des machines où je ne sais quel virus
Un ami me l'a assuré
Je le sais, maintenant
Quand je trouve la création ailleurs que dans mes journées
ça me donne la force nécessaire pour avancer avec sérénité
Merci aux artistes et à tous ceux qui les portent
Le spectacle
La diffusion
L'art
La culture
Les cultures
Les chapeautés
La création
Magnifique ambiance en Champsaur
A tous

À tout bientôt
À Buissard

Chrystelle pour RF

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.