Mai 68 : Tracts de JLM au fil des jours (18): les examens de juin…

En mai, progressivement, les étudiants s’inquiètent de leurs examens. Tout au long du mois, plusieurs propositions se font jour. L’UNEF – SNESup en formulent certaines. Le CLERU s’en distingue. La Commission des examens de l’université de Jussieu refuse "l’examen barrage" et fait des propositions concrètes. Le Comité de base Math-Physique 1ère année sort son projet "spécial 1968".

Le 14 mai l'UNEF - SNESup proposent "l'adoption d'un système transitoire d'examen" et font une contestation politique radicale des "anciennes structures dépassées et des structures modernistes du plan Fouchet". Ils demandent :

  • l'autorisation de tous les documents à l'écrit dans toutes les disciplines
  • une partie écrite d'une heure environ, suivi d'une partie orale comportant la correction de la copie avec discussion…

Propositions UNEF et SNESup, pour les examens de fin d'année universitaire. © UNEF - SNESup, étudiants et enseignants en sciences Propositions UNEF et SNESup, pour les examens de fin d'année universitaire. © UNEF - SNESup, étudiants et enseignants en sciences

 Le 20 mai, le CLERU cherche à "Avancer entre les extrêmes". Ses préoccupations :

  • les examens de juin
  • le contrôle des cartes  à l'entrée des assemblées et le vote secret par année des diverses motions

Appel à une réunion de travail du CLERU qui se positionne entre les extrêmes. © CLERU, comité de liaison  étudiants pour la rénovation universitaire Appel à une réunion de travail du CLERU qui se positionne entre les extrêmes. © CLERU, comité de liaison étudiants pour la rénovation universitaire

Le 21 mai : Organisation de l’examen de Math Physique 1, 1ère et 2nde session

Organisation de l’examen de Math Physique 1, 1ère et 2nde session © Comité base Math-Physique 1a de l’Université Jussieu Organisation de l’examen de Math Physique 1, 1ère et 2nde session © Comité base Math-Physique 1a de l’Université Jussieu

La commission des examens de l’université de Jussieu propose un contrôle continue des étudiants plutôt qu'un examen barrage. "L'élimination brutale doit être l'exception"

Proposition pour un contrôle continue des étudiants plutôt qu'un examen barrage. © Commission des examens de l’université de Jussieu Proposition pour un contrôle continue des étudiants plutôt qu'un examen barrage. © Commission des examens de l’université de Jussieu

Billet composé par MO Lafosse-Marin

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.