Montreuil, une autoroute sous nos fenêtres.

Cela fait 15 ans que j'habite dans ma rue piétonne, dans un quartier populaire où beaucoup de logements sont occupés par des familles aux revenus modestes. En quelques mois, plusieurs bars restaurants ont ouvert leurs portes sous nos fenêtres et transformé nos vies. Nos fenêtres désormais sont closes, un bruit perpétuel 7 jours sur 7 de 8h à minuit a envahi l'espace.

Certains soirs j'ai le bruit d'une autoroute sous mes fenêtres. Le quartier n'est plus celui des habitants mais appartient aux commerçants et à leurs clients venus faire la fête. Les fenêtres de mon voisin sont tranquillement occupées par les tables d'un restaurant. Les plaintes de nombreux habitants ne semblent absolument pas avoir d'effet. 

Il y a toujours eu des commerces dans notre rue piétonne, installés de longue date, respectueux de leurs voisins, la cohabitation se passait très bien. Depuis quelques mois, les anciens sont partis (beaucoup en retraite) et ce sont de nouveaux commerces qui ont ouvert.

Le restaurant tenu par une très gentille famille chinoise depuis 20 ans a été remplacé par un bar restaurant. Les nouveaux en ont profité pour tripler la terrasse, à côté la boulangerie est devenu un bar restaurant qui a ouvert une nouvelle terrasse, à côté le nouveau restaurant a triplé la terrasse précédente, etc...

Au moment ou j'écris, sous mes fenêtres, passe une musique entraînante, certainement pour attirer le client. Certains voisins ont demandé à ce que cela soit moins fort mais visiblement rien n'y fait. Le commerce avant tout... aucun respect pour les familles qui logent à proximité et sont directement impactées. Mes voisins ce sont des gens courageux. Au Rez-de chaussée le monsieur travaille de nuit, le couple au 2è étage part à 5h30 du matin, une autre voisine c'est à 6h30 que je l'entends sortir. 

Pour certains habitants, c'est un traumatisme. Ne plus pouvoir ouvrir ses fenêtres avant une heure du matin, avoirs des conteneurs de poubelles qui débordent sous ses fenêtres, aucune écoute de la part des commerçants ... une rue piétonne surpeuplées en permanence. On se croirait dans un quartier touristique de la capitale. Quand on connait l'impact du tourisme de masse sur la vie quotidienne des habitants d'un quartier cela me fait penser que l'avenir est sombre pour nous.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.