Salah GUEMRICHE

Essayiste, romancier, ancien journaliste

ANGERS - France

Sa biographie
Spécialiste de la bataille de Poitiers, à laquelle il a consacré un essai, un roman historique et une dizaine d'articles dans Historia, Le Monde, L'Obs, etc. Il fut, en outre, rédacteur / consultant pour le site "732, la Bataille", à Vouneui-sur-Vienne). Auteur d'une douzaine d'ouvrages, parmi lesquels : . PETIT DICO à l'usage des darons et daronnes qui désespèrent de comprendre leurs enfants (à paraître au Seuil, le 2-11-2017). . DICTIONNAIRE DES MOTS FRANÇAIS D’ORIGINE ARABE - Préface d’Assia Djebar de l’Académie française (Seuil, 2007 ; Points 2012, 2015). . ALGER-LA-BLANCHE, biographies d’une ville (Perrin, 2012). . AUJOURD'HUI, MEURSAULT EST MORT - Dialogue avec Albert Camus (Version numérique, JUIN 2013, Ed. Frantz-Fanon, 2017). . LE CHRIST S’EST ARRÊTÉ À TIZI-OUZOU, essai-enquête sur les conversions en terre d’Islam (Denoël, 2011). . ABD ER-RAHMAN CONTRE CHARLES MARTEL la véritable histoire de la bataille de Poitiers (Perrin, mai 2010). . UN ÉTÉ SANS JUILLET, roman (Cherche-Midi, 2004). . L'AMI ALGERIEN, avec Gérard Tobelem (Lattès, 2003). . L’HOMME DE LA PREMIÈRE PHRASE, roman (Rivages/Noir, 2000). . UN AMOUR DE DJIHAD (Balland, 1995, Prix Mouloud Mammeri, Prix de l'Adelf).
Son blog
23 abonnés Le blog de Salah GUEMRICHE
Voir tous
  • Conseil aux jeunes auteurs et aux étudiants doctorants

    Par
    Depuis vingt ans, les cas de plagiat se multiplient. En littérature comme dans les travaux universitaires. Et les juges se passent la patate chaude, dès lors qu'il s'agit d'une notoriété. Certes, avant que l'affaire n'arrive au TGI, les deux parties finissent souvent par se résoudre à la négociation. Sous condition : le plagié n'aura plus le droit d'évoquer ladite affaire. Trop facile !...
  • Conseil aux jeunes auteurs, comme aux étudiants doctorants

    Par
    Depuis vingt ans, les cas de plagiat se multiplient. En littérature comme dans les travaux universitaires. Et les juges se passent la patate chaude, dès lors qu'il s'agit d'une notoriété. Certes, avant que l'affaire n'arrive au TGI, les deux parties finissent souvent par se résoudre à la négociation. Sous condition : le plagié n'aura plus le droit d'évoquer ladite affaire. Trop facile !...
  • Kamel Daoud versus Rachid Boudjedra

    Par
    Suite à une réaction de Kamel Daoud, me rappelant les termes exacts de sa déclaration sur la Palestine, je prends acte en apportant rectification, tout en ajoutant une précision sur l'âge auquel il a décidé de ne plus être "Frère musulman". Cela dit, oui, voilà enfin, que les Algériens se "parlent" ! Même en mode "seum", diraient les jeunes aujourd'hui : on est algérien ou on ne l'est pas !
  • Boudjedra, Daoud : "Contrebandiers de l’Histoire" ou Fellagas de la littérature ?

    Par
    Voilà, enfin, que des écrivains algériens se "parlent" ! Et dialoguent, ou presque. En mode "seum", certes, diraient les jeunes aujourd'hui. Wesh, moray, on est algérien ou on ne l'est pas ! Alors, zyva, à donf' ! Et ça golri pas avec oim !
  • Médiapart : l'esprit de censure fait chaque jour sa rentrée

    Par
    Voilà des années que tout n'est pas bienvenu dans Médiapart... Il faudra bien qu'un jour un dossier monté de l'intérieur révèle la technique qui consiste à occulter tel billet ou tel autre. L'arroseur arrosé, en somme.