Crédits Photos : Iran, le journal officiel du gouvernement iranien.

 

Ci-dessous, à la une du journal Shargh, c’est le contour d’un tableau noir bourré de formules mathématiques qui sert de foulard à la lauréate.

shargh

 

Ces fous de Dieu, adeptes du double langage, du mensonge et de l’hypocrisie,

Qu’il s’agisse d'Ansar ach-Sharia, d’Ennahdha ou des enfants de Khomeiny ! 

Ces marchands de religion dont le problème, au fond de l’âme,

Est : Elle, la femme, toujours la femme, rien que la femme !

 

Ci-dessous une photo authentique à 100% de la lauréate : Maryam Mirzakhani au Congrès International des Mathématiciens, le 13 août 2014 à Séoul, en Corée du sud, le lendemain de son obtention de la Médaille Fields que lui a décernée ce Congrès.

 

Salah HORCHANI

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Tout à fait une bonne lecture à faire. Sourire .