Une Photo de l’événement "Artistes contre le crime...Chokri BELAÏD, le rossignol de la liberté"

 

En collaboration avec les syndicats des artistes plasticiens, musiciens, dramaturges,..., la  famille des artistes a rencontré le public, hier dimanche 17 février 2013, sur le lieu même du crime, là où Chokri BELAÏD est tombé en martyr…Et ils ont chanté, et ils ont  dansé, et ils ont peint, et ils ont lu des poèmes,…au nom de la liberté, au nom de la dignité , au nom de la légitimité du Peuple, au nom de tout ce qui a couté la vie à Chokri BELAÏD, pour exprimer leur refus que la Tunisie tombe dans un cycle sanglant d’assassinats politiques, car notre Tunisie éternelle est pacifique, consensuelle, tolérante, ouverte, libre et démocrate. Cet événement a été baptisé "Artistes contre le crime...Chokri BELAÏD, le rossignol de la liberté".

Salah HORCHANI

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Profonde tristesse