Sur la gauche de la photo, Moncef MARZOUKI, candidat malheureux aux élections présidentielles, en compagnie de son sponsor Rached GHANNOUCHI, président-fondateur du parti islamiste tunisien Ennahdha.

 

Le président-candidat battu, Ghannouki Marzouchi, 

Celui envers qui je n’éprouve aucune sympathie,

Tartour- Pinocchio-Gbagbo, crée un nouveau parti** 

C’est bon pour le pays, c’est bon pour la démocratie 

Qu’ils se chamaillent, qu’ils s’affaiblissent, qu’ils se multiplient

À condition que les modernistes restent unis

 

Salah HORCHANI

*Olfa Helali, cadre du CPR (le Congrès pour la République, parti dont le Président Moncef Marzouki est fondateur et président d’honneur) a déclaré, devant des millions de téléspectateurs, « Au CPR, on est zinzin et on en est fier ». Voir l’article suivant, avec vidéo à l’appui :

http://www.businessnews.com.tn/Olfa-Helali--Au-CPR,-on-est-zinzin-et-on-en-est-fier-!-(vid%C3%83%C2%A9os),520,51507,3

**http://www.kapitalis.com/afkar-2/26525-marzouki-ou-la-fin-d-un-president-instable-irresponsable-et-factieux.html?device=xhtml

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.