Santé et médecine alternative : l'auriculothérapie

Similaire à la réflexologie, l'auriculothérapie est une pratique de médecine alternative semblable à l'acupuncture, et donc de la médecine douce.

Comme son nom l'indique, l'auriculothérapie se concentre sur une partie du corps bien précise, à savoir les oreilles. Mais pourquoi y a-t-on recours ? Comment cela fonctionne-t-il ? Les médecins donnent leur avis et des explications sur cette médecine.

Le principe de l'auriculothérapie

Contrairement à de nombreuses autres médecines alternatives, l'auriculothérapie n'est pas originaire de Chine, indique Samassur. Elle était en effet très peu développée dans l'Empire du Milieu jusque dans les années 1960.

Peu avant cette période-là, l'intervention et les travaux du docteur français Paul Nogier en 1951 donnent naissance à cette médecine. 5 ans plus tard le docteur Nogier établit la première carte des points réflexes de l'oreille.

En effet, les médecins précisent que l'auriculothérapie s'apparente à l'acupuncture car elle consiste à appliquer des aiguilles sur des points précis de l'oreille. Cette médecine alternative s'appuie sur les relations qu'il y aurait entre les organes du corps humain et les différentes zones de l'oreille (appelées "points réflexes" comme abordé précédemment). Aussi, l'auriculothérapie n'est pas sans rappeler la réflexologie plantaire qui se base sur le même principe mais à partir des pieds.

L'auriculothérapie assimile ainsi les zones supérieures du lobe de l'oreille aux organes de la tête, la partie médiane aux organes abdominaux, thoraciques et génitaux alors que l'on peut intervenir sur les membres inférieurs via l'anthélix de l'oreille. En d'autres termes, il est possible de dire que l'oreille correspond à une cartographie du corps qu'il est possible de stimuler pour résoudre certains maux localisés.

L'auriculothérapie est alors employée en réponse à diverses douleurs comme la sciatique, la migraine, la névralgie mais également à plusieurs troubles psychologiques comme ceux du comportement alimentaire, le stress, les insomnies, la dépression… Enfin, ajoute les experts santé, cette médecine alternative peut également apporter de l'aide face aux troubles digestifs, sexuels, allergiques ou respiratoires.

Le déroulement d'une séance

La séance, réalisée par un thérapeute spécialisé, peut être effectuée via l'implantation d'aiguilles, mais pas seulement : d'autres méthodes d'auriculothérapie existent. Celles-ci peuvent être appliquées via un aimant, des impulsions électriques, des lasers infrarouges ou encore via le procédé de cryothérapie, indiquent ainsi les médecins. Le thérapeute va alors agir sur le point douloureux en stimulant la zone de l'oreille correspondante à celui-ci. Une séance dure entre 30 minutes et une heure. Selon les affections à soulager, une séance peut suffire ou plusieurs peuvent s'avérer nécessaire, comme dans beaucoup d'autres types de médecines, alternatives ou non, informe Samassur spécialiste en assurance et mutuelle santé.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.