Les stigmates.

Les "stigmates" : Les marques des cinq plaies faites sur le corps du Christ par la crucifixion.

« Stigmate » apparaît au pluriel pour désigner les marques des cinq plaies faites sur le corps du Christ par la crucifixion et par analogie, d'abord dans le langage des Franciscains, les cicatrices inexplicables disposés sur le corps comme les blessures du Christ et que présentèrent quelques mystiques

Par figure et au singulier le mot se dit, d'abord sous des formes disparues, d’une trace qui révèle un état considéré comme honteux.

« Stigmatisé », adjectif appliqué au 16ème siècle à une personne qui porte des cicatrices une personne marquée moralement, ne s’emploie plus aujourd'hui qu'en termes de religion à propos d'une personne qui a reçu les stigmates du Christ.

« Stigmatiser » a signifié sous l'Ancien Régime “marquer au fer rouge” (un condamné) et signifie par figure “noter d'infamie, critiquer publiquement avec dureté”, sens toujours vivant. Le verbe s'emploie en médecine pour laisser des traces en parlant d'une maladie.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.