Pierre Menes raconte son hospitalisation à cause du COVID-19

Adulé ou détesté, Pierre Menes, le célèbre journaliste sportif, ne laisse personne indifférent. Mais face à la maladie, il rassemble toute la toile derrière lui. Les messages de soutien se multiplient. Et les appels à respecter le confinement aussi.

"Au moins, j'ai perdu 15 kilos" tacle Menes, d'humeur pourtant fatiguée, dans une vidéo publiée ce jour sur les réseaux sociaux. "J'ai attrapé le COVID, même si je n'ai pas eu les symptômes habituels" - "respectez le confinement, car sans la santé, nous ne sommes plus rien." 

Tels sont les mots prononcés par Pierre Menes dans une vidéo publiée sur Twitter ce jour. 

 «Comme vous pouvez le constater, je suis à l’hôpital Beaujon (92), j’y suis depuis mardi. Après un confinement très, très sage chez moi, j’ai été obligé d’appeler les médecins», a déclaré l’homme de 56 ans. "J'attends l'ambulance qui doit désormais me ramener à la maison aujourd'hui." 

« Après un confinement très très sage chez moi, j'ai été obligé d'appeler les médecins, décrit Pierre Ménès. J'étais totalement épuisé, avec des terribles diarrhées. Pas les symptômes habituels du Covid, pourtant c'était bien le Covid que j'avais. J'ai été hospitalisé en fin de virus. »

Mardi, le journaliste est transporté à l'hôpital Beaujon. Un établissement qu'il connaît bien pour y avoir reçu sa greffe de foie et du rein en décembre 2016. « Il a fallu tout contrôler par rapport à mon foie et mon rein qui aggravent évidemment les choses », souligne-t-il, évoquant également « une terrible crise de goutte dans les deux genoux » qui a aggravé son état.

Que les bonnes ondes des supporters lui permettent de retrouver la forme dans les délais les meilleurs. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.