Ce que Donald Trump va dire dans son premier discours d'ancien Président

L'ancien président Donald Trump dénoncera le président Biden sur tous les sujets, de l'immigration à la Chine, lorsqu'il s'adressera, dimanche, au Comité d'action politique conservateur (CPAC).

Donald Trump sera le principal orateur de l'événement à Orlando, en Floride, qui débutera vendredi. Il parlera le dernier jour de la conférence, en fermeture du congrès. Ce sera la première apparition publique de Trump depuis son départ de la Maison Blanche. Cela intervient alors que Josef Biden a déjà pris un certain nombre de mesures pour annuler les politiques de son prédécesseur.

Biden a déjà annulé un grand nombre de décrets sur l'immigrations illégale (devenue légale). Il a arrêté la construction du mur à la frontière sud, mis fin aux interdictions de voyager et pris des mesures pour assouplir les politiques d'asile. 

Le discours de Trump sera surveillé de près à la fois pour des indications d'une possible course à 2024 - où les premiers sondages montrent qu'il est l'ultra-favori de la primaire républicaine s'il choisit de se présenter à nouveau - et aussi s'il a l'intention de cibler des opposants politiques au sein du Parti républicain.

Une source proche de Trump a déclaré à Fox News la semaine dernière que Trump parlerait de l'avenir du Parti républicain et du mouvement conservateur ainsi que de la politique de Biden en matière d'amnistie et de frontière.

De grands noms conservateurs tels que les Josh Hawley, Ted Cruz, le gouverneur du Dakota du Sud Kristi Noem et l'ancien secrétaire d'État Mike Pompeo seront présents. Les critiques de Trump tels que le sénateur Mitt Romney, et la représentante Liz Cheney, seront absents.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.